Ciné-débat sur les 5 ans de la révolution égyptienne

Capture d’écran 2016-05-11 à 11.57.33
solidaritéS Vaud vous invite à passer une soirée au Cinéma CityClub, mardi 17 mai, autour de la révolution égyptienne avec une conférence-débat en présence d’activistes de la région, suivi de la diffusion du documentaire Je suis le Peuple de Anna Roussillon.

Cette soirée permettra de revenir sur les perspectives du soulèvement populaire égyptien 5 ans après le début du processus révolutionnaire en janvier 2011 qui a fait chuté le dictateur Moubarak et de rappeler que, contrairement à ce qu’affirment les médias dominants, ces processus sont toujours ouverts malgré les difficultés et les obstacles qui se dressent devant eux.

En témoigne l’actualité du 15 avril 2016 où plus d’un millier de personnes ont manifesté, dans le centre du Caire, demandant la «chute du régime» du dictateur Abdel Fatah al-Sissi.

18h Conférence – débat avec Youssef El-Chazli et Joseph Daher
20h Projection du film Je suis le peuple de Anna Roussillon

Entrée film : 10.- (petite restauration sur place)

Événement Facebook

Bande-annonce de Je suis le peuple

 

INTERVENANTS :

Youssef EL-CHAZLI, assistant à l’Université de Lausanne.
Joseph DAHER, membre de solidaritéS et assistant à l’Université de Lausanne. Fondateur du blog Syria Freedom Forever

À PROPOS DU FILM :

JE SUIS LE PEUPLE DE ANNA ROUSSILLON
Documentaire, France, 2014, 1h51, v.o. s-t fr., 16/16

«La révolution? T’as qu’à la regarder à la télé!», lance Farraj à la cinéaste quand les premières manifestations éclatent en Egypte en janvier 2011. Alors qu’un grand chant révolutionnaire s’élève de la place Tahrir, à 700km de là, au village de la Jezira, rien ne semble bouger. C’est par la lucarne de sa télévision que Farraj va suivre les bouleversements qui secouent son pays. Pendant trois ans, un dialogue complice se dessine entre la cinéaste et ce paysan égyptien: lui, pioche sur l’épaule, elle, caméra à la main. Leurs échanges témoignent du ballottement des consciences et des espoirs de changement. Un cheminement politique lent, profond et plein de promesses…

Née à Beyrouth en 1980, Anna Roussillon réalise avec Je suis le peuple son premier long-métrage documentaire, révélé à Cannes et présenté depuis dans plus de 50 festivals à travers le monde. «Je suis le peuple est un grand film documentaire, de ceux qui nous accompagnent durablement, tant la sensation est forte d’avoir fait de belles rencontres, inattendues, inoubliables. Mis en scène à hauteur d’hommes, le film se construit comme un huis clos à ciel ouvert, dans un village entouré de champs, isolé du tourment qui agite le Caire. Avec lucidité, humour et générosité, la cinéaste nous offre une belle leçon de politique et d’humanité » (Régis Sauder et Marianne Tardieu, cinéastes membres de l’ACID).

Festival de Cannes 2014, Sélection Acid / Entrevues Belfort 2014, Grand Prix du Jury et Prix du public / San Cristobal 2015, Prix du meilleur documentaire / DocLisboa 2015, Sélection officielle / Visions du Réel 2015, Sélection officielle / Black Movie 2016, Sélection officielle

 

CINÉ-DÉBAT : 5 ans après, où en est le processus révolutionnaire égyptien ?
Mardi 17 mai
Cinéma CityClub Pully

11 mai 2016, 12:04 | Activités

Trackback URI | Comments RSS

Répondre

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.