17’000 signatures contre la RIE3 VD!

422680_265343746878418_1937930202_n

Justice fiscale et défense des services publics:
La RIE3 VD ne passera pas comme une lettre à la poste!

Plus 17’000 signatures récoltées en seulement 60 jours par la Coalition « Touche pas à mes services publics », dont plus de 7’000 par le mouvement solidaritéS Vaud, la réforme fiscale vaudoise, votée au mois d’octobre par le Grand Conseil vaudois, fera l’objet d’une votation populaire.

Rappelons les faits: sous prétexte de répondre à une exigence de l’Union Européenne et de l’OCDE de mettre fin à certains privilèges fiscaux dont bénéficient des entreprises multinationales, dites « à statuts spéciaux », cette réforme fiscale octroie des cadeaux fiscaux très importants aux grandes entreprises du canton. Concrètement, il s’agit d’une baisse massive de leur taux d’imposition sur le bénéfice (de 24% à 13%),  qui va profiter essentiellement aux 131 sociétés qui déclarent plus de 100 mios de francs de bénéfices annuel. Ce sont elles qui toucheront le pactole, provoquant dès lors une véritable saignée dans les recettes des collectivités publiques, canton et communes. Immanquablement, ces très grosses pertes de recettes engendreront des coupes drastiques dans le financement des services publics, ainsi que des augmentations d’impôt pour l’ensemble de la population. Les gros actionnaires et les détenteurs de capitaux se frottent les mains, alors que les salarié.e.s du public comme du privé passent à la caisse!

Nous sommes d’autant plus satisfait.e.s du résultat de la récolte de signatures, que cette réforme, passée en force au Grand Conseil grâce au duo « Malice et Brouillard », avait été votée en seulement dix jours, à la hussarde, avec la volonté du gouvernement d’éviter un réel débat. Pour faire face à ce rouleau compresseur qui réunissait la quasi-totalité des forces politiques, de l’UDC au Parti socialiste vaudois en passant par les libéraux-radicaux et les Verts, avec l’appui massif des milieux patronaux, récolter 12’000 signatures valides en moins de deux mois n’était nullement gagné d’avance.

Néanmoins, exprimant le sentiment d’indignation de nombreux.euses citoyen.ne.s vaudois contre ces privilèges fiscaux, la Coalition « Touche pas à mes services publics » a dépassé très largement le nombre de signatures requis, et prépare la campagne de votation, pour les mois qui viennent, persuadée de recevoir un large écho auprès des salarié-e-s de ce canton.

solidaritéS Vaud remercie chaleureusement ses membres et sympathisant.e.s ayant participé à la récolte de plus de 7’000 signatures, sans lesquelles ce référendum n’aurait pas abouti. Nous saluons également l’effort fourni par toutes les autres organisations membres de cette Coalition. Syndicats ( USV,SSP, SUD), associations de défense des services publics et mouvements de la gauche radicale porteront, ensemble et avec force, cette volonté exprimée  par le succès de la récolte de signatures pour le référendum: un appel à la justice fiscale et à une défense des services publics, dans l’intérêt des usagers-ères et des employé-e-s de la fonction publique.

Le combat contre la RIE3 ne fait que commencer!

Pour solidaritéS Vaud,

Pierre Conscience

Communiqué officiel de la Coalition «Touche pas à mes services publics!»

1 décembre 2015, 18:23 | Economie / Réforme de l’imposition des entreprises / Vaud / Votations

Trackback URI | Comments RSS

Répondre

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.