Archive Grand Conseil

Occupation de l’église St-Laurent. Stop aux renvois vers l’Italie !

11050322_949375111753753_7087890415989118983_o

Depuis le dimanche 8 mars dernier, l’église Saint-Laurent à Lausanne est habitée par six ré-fu-gié·e·s erythré-en·ne·s et ethiopien·ne·s. Tou·te·s sont me-nacé·e·s de renvoi en vertu des accords dits de Dublin qui prévoient que les demandes d’asile soient examinées par le premier pays signataire sur le sol duquel le·la requérant·e pose le pied pour la première fois. Sou-tenu·e·s par le Collectif R, ils et elles demandent un moratoire sur les renvois Dublin, en particulier les renvois vers l’Italie. A travers un courrier adressé au président socialiste du Conseil d’Etat vaudois, Pierre-Yves Maillard, le collectif demande l’ouverture de négociations sur la base des revendications présentées dans leur manifeste.

Une semaine après l’ouverture du refuge, le manifeste mis en ligne avait récolté plus de 1600 signatures de ci-toyens·ne·s soutenant cette occupation ainsi que les revendications du collectif. Un rassemblement et une manifestation à moins d’une semaine d’intervalle ont réuni entre 300 et 400 personnes dans les rues de Lausanne. Des député·e·s au Grand Conseil vaudois, de tout bord politique, ont émis un communiqué de presse à l’attention du Conseil d’Etat afin que ce dernier trouve des solutions pour les occu-pant·e·s du refuge et fasse pression au niveau fédéral pour que les renvois vers l’Italie cessent.

lire la suite »

avril 02 2015 | Grand Conseil and Lausanne and Migrant-e-s | aucun commentaire »

Amnistie et fraude fiscale : une distinction trouble

PARADIS-VLAHOVIC

 

Une motion déposée le 17 février conjointement par l’UDC, le PLR et les Vert’libéraux appelle à un projet de loi d’amnistie fiscale cantonale qui récompense les fraudeurs·euses.

Ces partis bourgeois brandissent l’argument qu’il s’agirait d’une «mesure de soutien à l’économie». A l’heure où le troisième projet de réforme de l’imposition des entreprises est lancé, où le secret bancaire et les forfaits fiscaux perdurent, cette motion s’inscrit dans la continuité d’une complaisance des autorités cantonales à l’égard des fraudeurs du fisc qui assèchent les ressources nécessaires pour les soins, l’éducation, les infrastructures, etc. L’enjeu est de taille : selon les estimations les plus basses, quelque 20 milliards de francs sont soustraits au fisc dans toute la Suisse.

Au niveau fédéral, les frau­deurs·euses qui se dénoncent sont déjà scandaleusement ex­empté·e·s de toute procédure pénale, mais ce n’est pas tout. Plusieurs cantons, principalement romands, vont jusqu’à les récompenser en leur offrant en prime une partie du montant dont ils·elles auraient dû s’acquitter – à Genève, en Valais et au Tessin jusqu’à 70 % ! Tous les autres cantons romands ont vu le nombre « d’am­nistié·e·s » pratiquement doubler de 2013 à 2014. Une augmentation remarquable a aussi eu lieu à Zurich, au Tessin ainsi qu’en Suisse centrale. Seul le canton de Zoug – fief de Glencore, d’une myriade de holdings et autres sociétés boîte-aux-lettres – n’a pas recensé plus « d’amnistié·e·s ». Ils attendent probablement le « bon » moment pour utiliser leur joker fiscal, l’amnistie n’étant actionnable qu’une seule fois.

lire la suite »

avril 02 2015 | Economie and Grand Conseil and Vaud | aucun commentaire »

Budget cantonal 2015 : Un Pacte de responsabilité social-libéral entre Maillard et Broulis

image_vd

 

 

Après deux journées de débat insipide au Grand Conseil, une union sacrée allant des députés du PS jusqu’à l’UDC a accepté le budget cantonal de 2015. Les cinq dé-puté·e·s de la Gauche (POP–solidaritéS) ont été les seul·e·s à s’opposer au projet du gouvernement à majorité dite « de gauche ».

Le projet voté prévoit 9,2 milliards de charges (contre 8,9 l’année passée) avec un excédent chiffré à 26 millions. Le budget 2015 ne prévoit cependant qu’une très modeste adaptation des effectifs de la fonction publique à l’évolution démographique du canton. Il ne permet nullement de répondre au sous-effectif chronique dans certains services, qui péjore gravement les prestations aux usagers ; il n’est pas non plus à la hauteur des besoins en matière de politique publique de construction de logements à loyer abordable. Il poursuit dans la lancée de la politique d’austérité rampante, qui était celle du gouvernement précédent, à majorité de droite. Relevons que, dans le canton de Vaud, 17 664 personnes sont actuellement inscrites officiellement au chômage et 17 384 sont « bénéficiaires » d’un revenu d’insertion.  lire la suite »

décembre 20 2014 | Grand Conseil and Vaud | aucun commentaire »

Fiscalité des entreprises dans le canton de Vaud : « C’est l’union sacrée »

image_vaud

Depuis 2005, les comptes de l’Etat de Vaud ont présenté sans interruption d’importants excédents de recettes. En 2013, le bénéfice s’élève à 743 millions (sur lesquels 735 millions ont été prélevés pour la recapitalisation de la Caisse de pension). Durant la même période, l’Etat de Vaud a pu diminuer sa dette nette de 8 649 millions (2004) à 475 millions en 2013. 

Durant cette même période, le personnel de l’Etat tout service confondu et y compris le CHUV a augmenté (32 779 (27 161 EPT) en 2013)  dans une proportion comparable à la croissance démographique du canton de 1 % par année. Cet accroissement du volume des service publics n’a permis de répondre que partiellement aux nouveaux besoins sociaux : il manque toujours des milliers de places dans les lieux d’accueil de l’enfance, le personnel de la santé publique et parapublique est constamment surchargé et travaille en flux tendu.

Dans l’enseignement les moyens sont en deçà des besoins. Le manque de construction de logements à loyer abordable est criant. Face à  ces carences connues, on pourrait espérer que le gouvernement cantonal (à majorité rose verte) cherche à mettre en corrélation les dépenses publiques avec les besoins sociaux en s’appuyant sur la très bonne santé des finances cantonales. C’est le choix inverse qu’a fait un Conseil d’Etat avant tout soucieux de mettre en corrélation l’impôt avec les exigences de profits des entreprises.  lire la suite »

octobre 19 2014 | Economie and Grand Conseil | aucun commentaire »

Stop bunker! Piquet de protestation mardi 23 septembre

10685423_894440287250160_7180171197979081138_n

Stop bunker! Solidarité avec la lutte des demandeurs d’asile pour leurs conditions de vie et leurs droits!  Piquet de protestation mardi 23 septembre, 13h30 à 14h devant le Grand Conseil, sur les marches du palais de Rumine, place de la Riponne à Lausanne.

Depuis le mois d’août 2014, un collectif de demandeurs d’asile érythréens est entré en lutte pour exiger de bonnes conditions d’hébergement dans le canton de Vaud. Épuisés par des conditions de vie profondément dégradées dans les abris PC de l’EVAM, ils ont entrepris une première action de grève de la faim. Ce collectif a exigé une rencontre avec la direction de l’EVAM durant laquelle ils ont exposé leurs revendications. Face à l’urgence de la situation et la réponse insatisfaisante de l’EVAM, un premier piquet de protestation s’est tenu devant le Grand Conseil.

lire la suite »

septembre 21 2014 | Grand Conseil and Lausanne and Migrant-e-s | aucun commentaire »

Manifestation pour dénoncer les conditions de logement à l’EVAM

10620641_894440280583494_3827454059812533549_n

Une cinquantaine de requérant·e·s d’asile originaires d’Erythrée, avec le soutien de Droit de Rester, ont manifesté devant les député·e·s vaudois·es mardi 9 septembre.

Ces personnes en procédure d’asile, souvent victimes d’atrocités dans leur pays d’origines, sont logées dans des abris de la protection civile. Ils n’en peuvent plus de dormir dans des bunkers surpeuplés, inaccessibles durant la journée pour se reposer et où il leur est interdit de cuisiner. La direction de l’Evam refuse pour le moment de donner des réponses concrètes à leurs demandes. Les ma­ni­fes­tant·e·s ont appelé les autorités politiques vaudoises à intervenir pour que soient immédiatement prises des mesures afin d’améliorer leurs conditions d’hébergement. Nous publions ci-dessous un témoignage de requérant recueilli par Droit de rester : lire la suite »

septembre 17 2014 | Grand Conseil and Migrant-e-s | aucun commentaire »

Comptes 2013 de l’État de Vaud : L’expression d’une politique fiscale au service des privilégiés

Nous publions ci-dessous des extraits de la prise de position du député au Grand Conseil Jean-Michel Dolivo, lors de la discussion sur les comptes 2013 de l’Etat de Vaud.

Le groupe La Gauche (POP et solidaritéS) vous demande de refuser les comptes 2013, pour marquer une opposition au « Pacte de responsabilité » Maillard-Broulis qui annonce une baisse massive de l’imposition des entreprises de 22,3 % à 13,7 %, annoncée au moment même de la présentation des comptes 2013. Or, un avant-goût de ce Pacte est déjà entré en vigueur en 2014, avec la diminution d’un demi-point de l’imposition sur les bénéfices des entreprises, un autre demi-point devant être offert aux actionnaires des entreprises en 2016.

Ce Pacte signifie et signifiera un véritable cadeau fiscal octroyé à une toute petite minorité de super-riches dans le canton. Une orientation de politique fiscale que nous refusons sur le fond, comme nous refusons par principe les forfaits fiscaux. Une politique qui accélère encore le transfert des richesses de la poche des plus pauvres vers celles des plus riches, favorisant une répartition inique des richesses dans ce canton, et soustrayant des rentrées fiscales dans les pays où ces entreprises échappent à toute imposition.
lire la suite »

juillet 29 2014 | Economie and Grand Conseil and Vaud | aucun commentaire »

L’initiative cantonale « Pour le remboursement des soins dentaires » a abouti avec 15281 signatures validées

Remise de l’initiative Pour le remboursement des soins dentaires

Communiqué de presse

Ce 22 juillet 2014 l’initiative cantonale « Pour le remboursement des soins dentaire » a abouti, dans le canton de Vaud, avec 15281 signatures, validées par les communes et déposées auprès de la Chancellerie cantonale. Plus de la moitié des signatures récoltées l’ont été par le mouvement solidaritéS Vaud et le POP vaudois. Ont également contribué au succès de cette récolte l’Autre syndicat, l’AVIVO, le PSV, les Verts, La Gauche, l’USV, les syndicats Unia, SSP et SUD ainsi que le MPF.

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui ont permis par leur engagement de faire aboutir l’initiative. De nombreuses études mettent en évidence une réalité : l’augmentation du renoncement aux soins dentaires pour des raisons économiques. L’important soutien à l’initiative «pour le remboursement des soins dentaire » souligne l’urgence qu’il y a à mettre sur pied un système d’assurance publique de soins dentaires, fondé sur la solidarité, pour garantir à chacune et chacun un accès égal à la santé bucco-dentaire.
lire la suite »

juillet 29 2014 | Grand Conseil and Lausanne and Santé and Vaud | aucun commentaire »

Fiscalité des entreprises: jeu de dupes entre la droite et la gauche gouvernementale

Cadeau du PS

Le Conseil d’Etat vaudois a annoncé une baisse très importante de l’imposition sur les bénéfices et le capital. Pour que la population ne s’indigne pas trop de ce cadeau fiscal octroyé aux propriétaires des entreprises, et pour obtenir le soutien de la gauche gouvernementale, une hausse des allocations familiales est annoncée en parallèle.
lire la suite »

mai 02 2014 | Economie and Grand Conseil and National and Vaud | aucun commentaire »

Pour la transparence des rémunérations dans le secteur subventionné vaudois

Le syndicat du personnel des transports SEV s’est opposé aux mesures d’économie dictées par l’Office fédéral des transports (OFT). Celui-ci a exigé une diminution des charges des entreprises de transports publics subventionnées de 2,5 % en 2014 et de 1% en 2015. Les employeurs se sont empressés de demander aux employés de renoncer aux hausses de salaires prévues dans les conventions collectives de travail. Le SEV qui représente plus de 70 % du personnel de branche a refusé cette manœuvre et, du coup, a décidé de s’attaquer au système opaque de rémunérations des directeurs, a priori intouchables.
lire la suite »

avril 08 2014 | Grand Conseil and Travail and Vaud | aucun commentaire »

« Précédent - Suivant »