n114, 21.09.00, p. 24

Annonces / Divers

Maison des Associations

Haro sur les gauchistes...

En Ville de Genève les radicaux et le parti libéral s'attaquent par référendum au rachat par la municipalité des locaux des Savoises mis à disposition de la Maison des associations. Dans l'argumentaire ad hoc, qui serait de la plume du conseiller municipal libéral Mark Muller, on trouve une logorrhée d'extrême droite primaire qui vaut le détour:

«...cette maison porte mal son nom, puisque seules des associations d'obédience gauchiste peuvent y entrer. (...) Le Groupe pour une Suisse sans Armée, les Amis de la feuille de coca, les militants squatters tiers-mondistes, pour la libéralisation de la drogue et opposés à tout ce qui fonde notre société s'y retrouvent.» Mais surtout: «C'est là que sont fomentées les manifestations anti-OMC qui perturbent régulièrement l'ordre public.» Et enfin: «Mieux vaut prévenir que guérir. En laissant se développer la Maison des Associations, qui est déjà l'un des principaux foyers de l'activisme alternatif du canton, il sera plus difficile de s'opposer au développement des idées véhiculées par ses occupants.»

Le dernier mot est parlant. M. Muller, qui au nom de la CGI dépense couramment des millions pour ses croisades antifiscales au bénéfice des propriétaires, veut «s'opposer au développement» des idées alternatives et d'opposition, non par le débat, mais bien en s'attaquant à la base matérielle élémentaire que constitue pour des associations le fait d'avoir un toit à disposition.

Pour M. Muller et ses congénères libéraux, la démocratie c'est celle du portefeuille. Le scandale de la Maison des associations, c'est que les pouvoirs publics permettent à des groupes dépourvus d'appuis du côté des financiers ...d'agir quand même. C'est dans cette même logique qu'au Grand Conseil les libéraux s'opposent au plafonnement des dépenses que nous cherchons à imposer pour les élections (100 000 Fr. par parti pour le Grand Conseil). Ils gémissent qu'on s'attaque à une liberté individuelle inaliénable, celle de défendre ses opinions en signant ...des chèques!

(pv)


Programme d'automne genevois contre la mondialisation

A Prague et dans 100 villes du monde

Journée d'Action Mondiale contre la réunion du FMI/Banque Mondiale

Pique-Nique-le-FMI

Mardi 26 septembre dès 11H30

Devant les bureaux genevois du FMI, 58 Moillebeau (Bus 3)

Organisation : APCM, Comité Suisse de l'Appel de Bangkok


Conférence-débat

Luttes Populaires vs Mondialisation Capitaliste

Vendredi 29 septembre, 20H15

Uni-Bastions, Salle B101

Trois intervenants du contre-sommet de Prague :

ATELIERS

Samedi 30 septembre, 10H à 14H

Café Artamis, 12 quai du Rhône


Caravane Anti-capitaliste

Lundi 16 octobre

Mardi 17 octobre

Metal vs Kapital

fera trembler nos murs. RDV à 21H. à l'Usine

Organisation : Comité d'accueil de la caravane anticapitaliste à Genève


Bimensuel anticapitaliste et féministe

sera désormais disponible chez les libraires suivants: