CCT Santé 21

Plus de trois-quarts des votes expriment la volonté de maintenir la CCTSanté 21 : un résultat qui réjouit par sa netteté. La population neuchâteloise a compris le message du personnel de la santé : une femme de ménage, un cuisinier ou une secrétaires ont autant d’importance dans la chaîne des soins qu’une infirmière. Fini les divisions. Le Conseil d’Etat et le Grand Conseil ont maintenant en main une donnée claire : ne plus confier de missions hospitalières à qui ne respecte pas la CCTsanté21.

solidaritéS