Pourtalès.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le résultat très serré de la votation sur l’avenir des hôpitaux neuchâtelois montre d’abord la perte de confiance, pour de multiples raisons, de la population neuchâteloise envers HNE. Le soutien massif dans le haut du canton à l’initiative pour deux hôpitaux était attendu.

Que l’initiative réalise un score entre 35 et plus de 40% dans le bas et les vallées est un signal que le mécontentement est profond.

Pour l’avenir, notre souci principal est que les hôpitaux restent publics, que la santé ne serve pas à enrichir les requins de l’immobilier, et que le personnel soit traité avec respect dans le cadre de la CCT21.

La médecine de pointe se fera de plus en plus dans les hôpitaux universitaires et les soins de qualité seront fournis dans des structures publiques de proximité.

C’est un nouveau combat qui s’ouvre. Comme s’ouvre le débat sur la ou les maternités ; nous défendrons là aussi la proximité.

solidaritéS