Votations - Elections

urneRéuni-e-s hier soir, les militant-e-s de solidaritéS réaffirment le soutien sans faille du mouvement aux employé-e-s de la fonction publique, alors qu’une réforme de leur caisse de retraite sera discutée au Grand Conseil le 15 décembre prochain.

A propos des prochaines votations fédérales et cantonales du 10 février prochain, ce sera OUI au remboursement des soins dentaires, NON à la loi Maudet sur la « laïcité » et OUI à l’initiative fédérale contre le mitage du territoire.

Notre mouvement a en revanche décidé de s’abstenir sur  l’Initiative cantonale pour une caisse publique. Si elle questionne à juste titre un système d’assurance maladie qui génère une grande souffrance parmi la population, elle n’y apporte malheureusement aucune réponse, même partielle.

2018 11 25 votationsudc

 

Résultats genevois des votations populaires

Genève dit 2xNON et 1xOUI

Attachés aux droits humains et à la protection de la sphère privée, les votant-e-s genevois ont nettement rejeté l'initiative anti droits humains ainsi que la loi sur le flicage des assuré-e-s. Les Genevois·e·s ont également réitéré leur attachement à un traitement digne de la vie animale en acceptant l'initiative vaches à cornes.

 2018 11 25 assures

 

LES ARGUMENTS CONTRE LA LOI

 

NON À LA SURVEILLANCE DÉMESURÉE

Au Parlement, le lobby des assurances a veillé à ce que la nouvelle loi étende l’actuelle pratique de surveillance aux caisses-maladie, à l’AVS, à l’assurance-chômage et aux prestations complémentaires (PC).

IADH

 

NON à l'initiative anti-droits humains

REFUSONS UN TEXTE 
QUI NOUS PRIVERAIT 
DE NOS DROITS

La campagne contre les juges étrangers bat son plein. Si les arguments humanistes sont – à raison – largement mis en avant par ses adversaires, on ne saurait oublier que ce texte est surtout une manière d’affaiblir nos droits.

2018 09 23 votationsall vertical2018 08 23 flyer web2

Le 23 septembre, solidaritéS appelle à voter 3x OUI aux objets fédéraux soumis au vote. Cliquez sur les sujets pour lire nos argumentaires!

 

Télécharger le Flyer de solidaritéS (PDF) 

2018 08 23 flyer velo web logo 1 big

 

OUI au vélo dans la Constitution!

L’arrêté fédéral soumis au vote est un contre-projet à l’initiative vélo. L’objectif central de ce texte est d’inscrire – enfin ! – le vélo dans la Constitution fédérale. Les avantages aussi bien écologiques qu’en termes de santé publique de la bicyclette ne sont plus à démontrer. Pourtant, nombre d’usagers·ères potentiels du vélo sont encore rebutés par des pistes cyclables trop peu sécurisées, discontinues, voire inexistantes par endroits. Si l’on peut regretter que ce texte, aux ambitions déjà modestes à l’origine, ait été édulcoré par les chambres fédérales qui lui ont retiré tout caractère contraignant, un OUI dans les urnes est indispensable afin d’augmenter la pression pour créer les aménagements cyclables qui font encore trop souvent défaut!

Le 23 septembre, votons 3x OUI!

2018 08 23 flyer equitable web logo 1 big

 

OUI à l’initiative «Pour des aliments équitables»

L’initiative « Fair Food » demande de renforcer l’offre de denrées alimentaires sûres et de bonne qualité, produites dans le respect de l’environnement, des ressources et des animaux, et avec des conditions de travail « équitables ». Le texte veut privilégier le commerce équitable, les exploitations paysannes de proximité, améliorer les informations sur les produits et limiter le gaspillage alimentaire. Bien que le texte cherche davantage à réguler le libre-échange qu’à le contester frontalement, il présente un certain intérêt. Instaurer de nouvelles normes – valables aussi pour les importations – peut en effet servir de point d’appui pour les luttes visant à améliorer les conditions sociales et environnementales de production de notre alimentation.

2018 09 23 souvalim

 

La souveraineté alimentaire représente le droit de chaque population à définir sa propre politique agricole et alimentaire, sans le faire au détriment d’une autre région. Elle est un outil de lutte contre l’exploitation à la fois de l’environnement et des personnes. Elle place les êtres humains au cœur des systèmes alimentaires, qu’il s’agisse des producteurs·trices, des distributeurs·trices ou des mangeurs·euses en revendiquant des systèmes alimentaires locaux, sains et durables tout en garantissant des prix, des salaires et des conditions de travail justes. Votez OUI le 23 septembre!