Logo

2017 01 11 dentaires

 

Communiqué de presse Ensemble à Gauche • Genève, 11 janvier 2017

Lors de son point presse hebdomadaire d’aujourd’hui même, le Conseil d’Etat a annoncé qu’il invitait à rejeter l’initiative « Pour le remboursement des soins dentaires », déposée par le Parti du Travail (PdT), membre de la coalition Ensemble à Gauche (EàG).

« Les arguments de l’exécutif cantonal sont pour le moins pauvres », s’insurge Salika Wenger, députée EàG au Grand Conseil. « Le Conseil d’Etat oppose prévention et assurance dentaire. Cela n’a absolument aucun sens ! ».

 

Mentionnant la soi-disant « communauté scientifique internationale », l’exécutif cantonal s’oppose à l’initiative du PdT, affirmant que « dans le domaine de la santé dentaire, les démarches doivent se concentrer sur la prévention et la promotion d'une bonne santé bucco-dentaire » et que les efforts du canton en la matière sont déjà suffisants. Ce faisant, le Conseil d’Etat préfère l’avis de « scientifiques internationaux » à celui du personnel médical cantonal, qui travaille pourtant au quotidien avec la population qui serait concernée par l’initiative. En 2012 déjà, l’Unité d’épidémiologie populationnelle des HUG tirait la sonnette d’alarme, indiquant dans une étude qu’à Genève « une personne sur cinq renonce à se faire soigner pour des raisons financières » et que ce nombre passait à « une personne sur trois dans les ménages les plus pauvres ».

« Il n’a jamais été question de s’attaquer à la prévention mais simplement de la compléter en permettant à la population d’avoir accès à une santé dentaire digne de ce nom », s’indigne la députée EàG. En opposant prévention et assurance, l’exécutif étale une nouvelle fois son mépris des personnes les plus démunies ! « C’est si facile », conclut Salika Wenger. « Le Conseil d’Etat se contente de renvoyer les Genevois•e•s à leur brosse à dents et tant pis pour celles et ceux qui n’ont pas les moyens d’aller consulter ! »

Parce que nous nous battons pour une santé globale qui soit le bien de toutes et tous, parce que nous croyons en la mise en place d’une assurance publique socialement juste, l’initiative « Pour le remboursement des soins dentaires » est chère à la coalition EàG. Outre cette initiative du PdT, le groupe EàG est également actif sur cette question au niveau parlementaire, notamment avec le projet de loi exigeant l’instauration d’une assurance dentaire cantonale (PL 11812), encore en commission.

 

Contact :

Salika Wenger, députée EàG au Grand Conseil, membre du PdT, à l’origine de l’IN 160
Jean Batou, député EàG au Grand Conseil, premier signataire du PL 11812