Votations du 25 novembre 2018: NON au flicage des assuré·e·s!

Votations du 25 novembre 2018: NON au flicage des assuré·e·s!

 2018 11 25 assures

 

LES ARGUMENTS CONTRE LA LOI

 

NON À LA SURVEILLANCE DÉMESURÉE

Au Parlement, le lobby des assurances a veillé à ce que la nouvelle loi étende l’actuelle pratique de surveillance aux caisses-maladie, à l’AVS, à l’assurance-chômage et aux prestations complémentaires (PC).

Votations du 25 novembre 2018: NON à l'initiative anti-droits humains!

Votations du 25 novembre 2018: NON à l'initiative anti-droits humains!

IADH

 

NON à l'initiative anti-droits humains

REFUSONS UN TEXTE 
QUI NOUS PRIVERAIT 
DE NOS DROITS

La campagne contre les juges étrangers bat son plein. Si les arguments humanistes sont – à raison – largement mis en avant par ses adversaires, on ne saurait oublier que ce texte est surtout une manière d’affaiblir nos droits.

17.11.18: STOP à la hausse des primes maladie: MANIF · 14h · Pl. Navigation

17.11.18: STOP à la hausse des primes maladie: MANIF · 14h · Pl. Navigation

2018 11 17 LCAPAM web

 

Stop à la hausse des primes d’assurance maladie!

MANIFESTATION
Samedi 17 novembre 2018
14h · Place de la Navigation · Genève

Télécharger le Flyer (PDF)

Notes de frais des magistrats: servir ou se servir, il faut choisir!

Notes de frais des magistrats: servir ou se servir, il faut choisir!

Palais

La publication, la semaine dernière, du rapport de la Cour des comptes concernant les frais professionnels des conseiller·ère·s administratifs de la Ville de Genève révèle des abus criants de la part de plusieurs membres de l’exécutif municipal. solidaritéS, membre d’Ensemble à Gauche, dénonce ces pratiques inacceptables, exige que toute la lumière soit faite sur ces irrégularités, y compris dans le passé, et appelle à la mise en place de règles rigoureuses pour en éviter la répétition. Il en va de la crédibilité des élu·e·s aux yeux de la population.

RFFA : NON à l’arnaque fiscale ! Signez le référendum

RFFA : NON à l’arnaque fiscale ! Signez le référendum

2018 10 rffa SOL logo txt

 

Signez le référendum (PDF)

RFFA : NON à l’arnaque fiscale !
(Réforme de la fiscalité et du financement de l'AVS)


NON à des cadeaux fiscaux pour les grandes entreprises

NON à un renforcement de la concurrence fiscale

NON à des milliards de coupes sur le dos des femmes

NON à des hausses d'impôts pour les salarié·e·s et retraité·e·s

  • Votations du 25 novembre 2018: NON au flicage des assuré·e·s!

    Votations du 25 novembre 2018: NON au flicage des assuré·e·s!

  • Votations du 25 novembre 2018: NON à l'initiative anti-droits humains!

    Votations du 25 novembre 2018: NON à l'initiative anti-droits humains!

  • 17.11.18: STOP à la hausse des primes maladie: MANIF · 14h · Pl. Navigation

    17.11.18: STOP à la hausse des primes maladie: MANIF · 14h · Pl. Navigation

  • Notes de frais des magistrats: servir ou se servir, il faut choisir!

    Notes de frais des magistrats: servir ou se servir, il faut choisir!

  • RFFA : NON à l’arnaque fiscale ! Signez le référendum

    RFFA : NON à l’arnaque fiscale ! Signez le référendum

solidaritéS · TV

La Constituante du canton de Genève, élue le 19 octobre dernier, ne comptait que 14 femmes pour 80 sièges, marquant un recul inacceptable de la représentation des femmes.

Notre mouvement vise certes à développer des dispositifs institutionnels qui favorisent la parité, non seulement sur les listes de candidat-e-s, mais aussi parmi les élu-e-s., nous en proposerons dans le cadre de la Constituante précisément.

Mais dans l’immédiat également, nous n'avons pas pu baisser la tête devant un résultat aussi choquant, et l'accepter sans autre, en particulier en ce qui concerne les élu-e-s sur notre propre liste.

Comment aurions nous pu en effet admettre sans autre qu’une liste strictement paritaire comme la nôtre, qui a fait de l’égalité entre les sexes un cheval de bataille et un argument central de campagne, débouche sur l’élection de quatre hommes pour quatre sièges... comme ce fut le cas.

A situation exceptionnelle, il fallait donc donner des réponses exceptionnelles ! C’est le résultat du débat et des décisions de notre Assemblée générale du lundi 17 novembre.

Suite à ces décisions, plutôt que 4 hommes, ce sont… 2 hommes et 2 femmes qui siégeront à la Constituante et qui forment désormais le groupe de solidaritéS dans cette assemblée, qui a tenu sa séance constitutive ce 20 novembre 2008.

Concrètement, deux élus masculins se sont retirés: Il s’agit de Pierre VANEK et de Gilles GODINAT. Ceci a fait échoir un mandat à Jocelyne HALLER qui l’a accepté. Les deux hommes «viennent ensuite», Jean BATOU et Dominique ZIEGLER, ont aussi renoncé à assumer leur mandat, comme aussi – pour des raisons personnelles la «vient ensuite» Shirin HATAM - le quatrième siège de notre groupe échoit donc à Claire MARTENOT qui a accepté cette charge.

Au final, notre groupe d’élu-e-s à la constituante se compose donc de nos camarades suivants:

Nils DE DARDEL - Michel DUCOMMUN – JOCELYNE HALLER – Claire MARTENOT

Nous sommes conscients que la décision collective que nous avons prise dans ce sens en AG du mouvement - après de nombreux débats, dans la Coordination de solidaritéS-Genève, parmi les candidat-e-s à la Constituante et dans le groupe de travail qui a porté notre campagne au quotidien - comporte des inconvénients.

• Tout d'abord, certains et certaines nous reprocheront de «manquer de respect à l'égard des électeurs-trices». Il faut entrer en matière sur cette objection, mais l’on peut répondre qu’il est absurde de croire - ou de faire semblant de croire - qu’il y ait eu une quelconque «volonté populaire» des citoyen-ne-s de Genève d’élire une assemblée comportant 17,5 % de femmes seulement, ou – plus invraisemblable encore - que les électeurs-trices de solidaritéS aient eu une quelconque volonté, collective ou individuelle, d’élire un groupe à 100% masculin.

• D'autres nous ont dit que nous aurions au moins dû annoncer, à l'avance, que si nécessaire, certains hommes pourraient se retirer en faveur de femmes après l'élection. Mais si c’est facile de raisonner ainsi a posteriori, nous ne pouvions guère prévoir ce résultat. Dans d’autres assemblées, par ex. le Conseil municipal de la Ville de Genève, nous sommes représentés majoritairement par des femmes.

• Enfin, un certain nombre de femmes, y compris dans nos propres rangs, ont estimé que le retrait des hommes en faveur de femmes pouvait avoir quelque chose de condescendant.

Toutes ces critiques sont compréhensibles, mais elles ont le défaut rédhibtoire, si elles avaient été suivies, de nous conduire à ne rien faire et à ne pas réagir, aujourd’hui...

Pour l’avenir, en particulier pour les élections au Grand Conseil l’an prochain, cette expérience doit nous conduire à un renforcement de notre engagement, concret et dans la durée, à tout faire faire pour que soit élue une députation de gauche combative qui comporte autant de femmes que d’hommes !

Pierre Vanek

 

adhesion-rejoignez-nous-1

À signer

 

Référendum cantonal

Pas d'ouverture le dimanche sans protection des salarié·e·s

2018 ref dimanches sm

Télécharger en PDF 

______________

 

Référendum fédéral

NON à RFFA (Réforme de la fiscalité et du financement de l'AVS)

2018 10 rffa logo SM

Télécharger en PDF

Newsletter

Newsletter Je veux recevoir des infos régulières de solidaritéS