Communiqué: Résultats des votations du 19 mai 2019 - La RFFA ouvre la porte à des années d’austérité

Communiqué: Résultats des votations du 19 mai 2019 - La RFFA ouvre la porte à des années d’austérité

19CACAA2 F615 433E B57B 4A221E15F550

 

Communiqué de presse d’EàG - 19 mai 2019

A l’exception de trois sujets, la CPEG, la loi sur les armes et l’initiative culture, ainsi qu’une demi-victoire en matière d’augmentation des subventions d’assurance-maladie, les autres résultats de ce dimanche de votation sont des plus inquiétants. Alors que la RFFA cantonale et fédérale vont ouvrir une période d’austérité supplémentaire et creuser encore plus les inégalités sociales, Ensemble à Gauche regrette également l’acceptation de la Loi sur les heures des ouvertures de magasins, qui marque une dégradation des conditions de travail inacceptable.

Pas d’effet suspensif pour les travailleuses de la fonction publique portant un signe religieux

Pas d’effet suspensif pour les travailleuses de la fonction publique portant un signe religieux

llesolidaritéS et quatre co-recourantes et recourants ont déposé le 8 avril dernier un recours contre la loi sur la laïcité de l’Etat (LLE) afin de dénoncer les discriminations qu’elle contient ! Ce 8 mai 2019, la Chambre constitutionnelle de la Cour de justice du canton de Genève a refusé d’octroyer l’effet suspensif au recours au-delà de ce qui a été accordé à l’élue verte de Meyrin en avril dernier.

Les candidat·e·s de solidaritéS Genève pour Ensemble à Gauche aux élections nationales

Les candidat·e·s de solidaritéS Genève pour Ensemble à Gauche aux élections nationales

2019 elections candidats sol2

 

CONSEIL NATIONAL


L’Assemblée générale de solidaritéS du 3 mai dernier a désigné ses candidat·e·s au Conseil national pour une liste d’Ensemble à Gauche dans l’ordre suivant :

Grève des femmes*/féministe: le 14 juin 2019, tou·te·s en grève!

Grève des femmes*/féministe: le 14 juin 2019, tou·te·s en grève!

2019 05 01 feminisme1

 

 

GRÈVE DES FEMMES* / GRÈVE FÉMINISTE
Le 14 juin 2019, tout·e·s en grève!

Un peu partout dans le monde, nous assistons à un renouveau des mouvements féministes : #metoo, mobilisations pour le droit à l’avortement, contre les violences sexistes, grève des femmes* (Italie, Belgique, Etat espagnol...), etc. En Suisse aussi, le sexisme, les inégalités et les violences à l’encontre des femmes* persistent bien que l’égalité soit inscrite dans la Constitution fédérale depuis 1981.

Le 19 mai 2019, votons contre la casse sociale!

Le 19 mai 2019, votons contre la casse sociale!

2019 05 19 votations SOL tout menage IMG3

Le 19 mai, votons contre la casse sociale!

Télécharger notre tract (PDF) 

_________________________
 

Objets fédéraux

n°1 RFFA – NON
n°2 Arrêté sur les armes – OUI

  • Communiqué: Résultats des votations du 19 mai 2019 - La RFFA ouvre la porte à des années d’austérité

    Communiqué: Résultats des votations du 19 mai 2019 - La RFFA ouvre la porte à des années d’austérité

  • Pas d’effet suspensif pour les travailleuses de la fonction publique portant un signe religieux

    Pas d’effet suspensif pour les travailleuses de la fonction publique portant un signe religieux

  • Les candidat·e·s de solidaritéS Genève pour Ensemble à Gauche aux élections nationales

    Les candidat·e·s de solidaritéS Genève pour Ensemble à Gauche aux élections nationales

  • Grève des femmes*/féministe: le 14 juin 2019, tou·te·s en grève!

    Grève des femmes*/féministe: le 14 juin 2019, tou·te·s en grève!

  • Le 19 mai 2019, votons contre la casse sociale!

    Le 19 mai 2019, votons contre la casse sociale!

solidaritéS · TV

 

NON A L’EXCLUSION! NON A L’ETIQUETAGE DES ELEVES ! Les deux projets présentés lors des prochaines votations :
- une initiative mensongèrement appelée « pour un cycle qui oriente »
- et un contreprojet qui se nomme pompeusement « un cycle d’orientation exigeant et formateur pour tous » sans donner aucun moyen crédible pour y parvenir,
vont dans le même sens : introduire la sélection dès l’école primaire et répartir les élèves dans des filières dès la 7e année du cycle d’orientation.

A la sortie de l’école primaire, les élèves seraient en effet séparés en trois ou quatre filières, avec un enseignement forcément différent (il y aura les classes rapides qui feront l’ensemble du programme, et celles plus lentes, qui prendront chaque année du retard). Il serait donc très difficile pour les élèves de changer de filière pendant le cycle d’orientation et poursuivre ensuite la formation de leur choix. Il faut refuser la dynamique de l’échec !

Lorsque l’on regroupe dans une même classe des enfants en difficultés scolaires, l’effet est catastrophique car l’effort est découragé. En revanche, en favorisant la mixité sociale, en mélangeant les élèves qui ont de la facilité avec ceux qui en ont moins, on rompt la spirale de l’échec et on permet à tous d’entrer dans une dynamique du progrès car le rythme de travail et les exigences restent élevés.

C’est pourquoi solidaritéS défend une école sans filières, regroupements ou sections jusqu’à la fin de l’école obligatoire et appelle à voter deux fois NON le 17 mai.
Ce débat va continuer puisqu’une autre initiative sur le cycle d’orientation sera soumise en votation le 27 septembre prochain, quel que soit le résultat de la votation du mois de mai.

Intitulée « s’organiser contre l’échec scolaire et garantir une formation pour tous les jeunes », cette initiative propose:

  1. un enseignement identique pour tous les élèves en 7e année
  2. un enseignement en  8e et 9e années organisé avec des classes en tronc commun, d’autres à niveaux et à options
  3. un soutien pédagogique renforcé et différencié pour les élèves en difficulté, coordonné au besoin entre les degrés et donné par des équipes pédagogiques en lien avec les autres partenaires de l’école (parents, conseillers, etc.).
  4. de garantir la reconnaissance des acquis des élèves qui changeraient de filière dans l’enseignement secondaire II (postobligatoire).


Cette initiative (IN 138) donne ainsi de vraies conditions pour une école de qualité, qui encadre les élèves en difficultés sans les abandonner au bord de la route et qui prend en compte leurs acquis tout au long de leur scolarité.

Deux fois NON en mai, OUI en septembre, c’est se battre pour une école plus juste, qui lutte contre l’exclusion et l’inégalité des chances !

 

adhesion-rejoignez-nous-1

À signer

 

Référendum cantonal

Pré-du-Stand: NON au massacre de la zone agricole pour des bureaux vides

2019 bulldozer1

Télécharger en PDF

 

Newsletter

Newsletter Je veux recevoir des infos régulières de solidaritéS