Logo

mariage2La Déclaration des droits de l’Homme affirme que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. La réalité est cependant bien différente, notamment pour les personnes lesbiennes, gaies, bi, trangenres, intersexes… (LGBTI+). Ces personnes subissent aujourd’hui encore des violences symboliques et physiques ainsi que diverses discriminations. En célébrant le mariage de deux femmes sur la Place Bel-Air ce 17 mai, Journée internationale des droits des personnes LGBTI+, les militant-e-s solidaritéS queer et solidaritéS jeunes entendent réclamer l’égalité des droits en faveur des personnes LGBTI+ sans plus tarder… et bien d’autres choses ! 

 

 

Des discriminations inacceptables !

De nombreux LGBTI+ font quotidiennement face aux discriminations, à l’école, au travail ou en famille. Violences verbales et physiques, mises à l’écart, invisibilité et sentiment d’inadéquation avec la société : les LGBTIphobies ont de multiples conséquences néfastes sur leur vie. Et ces discriminations ne touchent pas uniquement les personnes LGBTI+ : plus du tiers des élèves se définissant comme hétéros sont également la cible d’homophobie ! En Suisse, les jeunes gais, lesbiennes et bisexuel-le-s ont 2 à 5 fois plus de risque de faire une tentative de suicide que les jeunes hétérosexuel-le-s. Du côté des personnes transgenres, ce risque est multiplié par 10 !!! N’oublions pas que si la situation n’est de loin pas satisfaisante à Genève, elle l’est encore moins dans d’autres zones du globe, où des personnes LGBTI+ sont enfermées, torturées, voire tuées en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

 

L’égalité de droits ne suffit pas !

Ces dernières années, les combats en faveur de l’égalité des personnes LGBTI+ ont abouti à quelques progrès en Suisse, à l’instar du partenariat enregistré. En comparaison européenne, notre pays est toutefois à la traine ! Malgré les quelques timides avancées, il reste bien du chemin à parcourir afin d’atteindre une véritable égalité... qui ne peut d'ailleurs se résumer à l'égalité des droits. Les luttes féministes qui ont arraché de nombreux droits pour les femmes ces dernières décennies prouvent en effet qu'il ne suffit pas de proclamer l'égalité pour qu'elle se concrétise. La lutte pour une égalité substantielle exige une remise en cause profonde de nos sociétés patriarcales.

 

La lutte est nécessaire !

solidaritéS queer et solidaritéS jeunes réclament évidemment l’égalité des droits pour les personnes LGBTI+ : mariage, adoption, droit de disposer de son corps, consentement des personnes présentant une variation de l’anatomie sexuelle en cas d’opération, élargissement de la norme antiraciste aux personnes LGBTI+, … Mais nos revendications ne s’arrêtent pas là ! Diverses mesures doivent être prises afin d’avancer vers une égalité réelle : sensibilisations obligatoires dans les écoles, lutte contre les discriminations au travail, mise en place d’un observatoire des LGBTIphobies et d’un centre d’écoute offrant conseils, soutien psychosocial et aide juridique, et remise en cause du patriarcat sous toutes ses formes. Dans ce sens, solidaritéS queer et solidaritéS jeunes soutiennent les projets de lois déposés par le groupe Ensemble à gauche au Parlement (www.eag-ge.ch/lgbti), qui représentent un premier pas vers une égalité réelle.

 

Pour parvenir à imposer l’égalité, la lutte est nécessaire ! Rejoins-nous ! Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / www.solidarites-ge.ch

 

 

Voilées, transgenres ou lesbiennes: les droits fondamentaux des femmes ne sont pas négociables !

Du fait des importantes discriminations subies, les personnes LGBTI+ sont sensibles au respect des droits fondamentaux de toutes et tous ! Aujourd’hui à Genève, une nouvelle loi sur la laïcité de l’Etat entend réduire les libertés de personnes, notamment en raison de leur genre et de leurs croyances. solidaritéS queer et solidaritéS jeunes dénoncent cette volonté de discriminer et d’exclure les femmes musulmanes portant le voile et appellent la population à signer les référendums lancés contre ces lois liberticides ! Nous dénonçons du même coup le discours hypocrite de la droite et de l'extrême droite, qui ont toujours combattu l'égalité et qui stigmatisent aujourd'hui les musulman-e-s au nom du féminisme et des droits LGBTI+!

 

Imprime et signe le référendum contre la loi sur la laïcité ici : www.solidarites-ge.ch