femmes

 

 

Aujourd'hui...

  • dans 80 % des cas, ce sont des femmes qui sont victimes de sous-enchère salariale et qui sont concernées par le droit à un salaire minimum

  • 38% des femmes âgées entre 50 et 59 ans sont sans activité professionnelle alors que les hommes du même âge ne sont que 18%

  • les retraites des femmes sont en moyenne toujours 50 % plus basses que celles des hommes

  • 60% des bénéficiaires de prestations complémentaires sont des femmes

  • 85% des migrant·e·s sont des femmes

 

Ensemble à Gauche s'engage à lutter, femmes et hommes ensemble, 
pour atteindre une égalité réelle de droits sociaux !

 

À travail égal, salaire égal et responsabilité égale

À Genève, pour le même travail, plus de 8% des femmes gagnent moins que les hommes en moyenne, la différence monte jusqu'à 26 % pour les universitaires !


Nous revendiquons :

  • le même accès pour les femmes que pour les hommes à des emplois qualifiés et à responsabilité

  • la création d'une section à l'Office cantonal de l'inspection des relations du travail (OCIRT) chargée de vérifier l'application des dispositions légales sur l'égalité salariale entre hommes et femmes

  • le soutien aux jeunes et adultes à se former et exercer toutes les professions, en dépassant les stéréotypes de genre


Partage du travail non rémunéré

Ensemble à Gauche s'engage à se battre pour :

  • la validation des acquis et les compétences des personnes restées hors du marché du travail

  • la régularisation des femmes sans-papiers, pour des salaires décents et des espaces de soutien

  • favoriser l'embauche et le maintien des femmes en emploi

  • le développement significatifs des lieux d'accueil de la petite enfance et parascolaire gratuits

  • l'instauration d'un vrai congé paternité

 

Protection contre les violences morales et physiques

Nous exigeons la condamnation systématique des violences verbales ou physiques faites aux femmes, dans la sphère privée et publique, notamment en renforçant l'assistance aux femmes victimes de violences.

Nous veillerons à ce que toute mesure garantissant le droit aux femmes de disposer librement de leur corps soit respectée et mise en application.

Le maintien du droit au remboursement de l'avortement et le maintien de prestations des lieux de prévention et de conseil, tel que le planning familial, feront partie de nos luttes prioritaires en terme de santé publique.

Nous soutiendrons toute mesure incitative visant à améliorer la représentation des femmes dans les administrations publiques ainsi que dans les parlements.

 

adhesion-rejoignez-nous-1