Logo

2015-03-08-riche-vertlib-SM

 

Abolir la TVA pour la remplacer par une taxe sur les énergies non-renouvelables ? Si le projet peut paraître séduisant au premier abord, c'est une véritable fausse bonne idée qui risque bien d'augmenter encore les inégalités sociales. À refuser !

 

Pour résoudre la crise climatique et sortir du nucléaire, une réduction drastique de la consommation d'énergie non-renouvelable est une nécessité urgente. En augmenter le prix pour tous n'est pourtant pas un moyen adéquat pour atteindre ce but.

Les usagers·ères les moins aisés et les plus « captifs » (locataires d'immeubles mal isolés ou habitants de zones mal desservies en transports publics) seront impactés négativement. Seuls les plus riches peuvent rénover facilement leur maison aux normes Minergie. Quant à l'abolition de la TVA, on sait que les prix ne baissent généralement pas d'autant, les commerçants en profitant pour augmenter leurs marges.

Aux antipodes des solutions qui s'en remettent au marché et aux comportements individuels, nous défendons de véritables mesures de transition écologique reposant sur la justice sociale et la régulation collective des biens communs.Programmes publics d'isolation des bâtiments, encouragement massif des modes de transport écologiques, taxation progressive du mésusage de l'énergie, etc.

NON à une fausse solution !