Logo


camus

Conférence du 22 novembre 2010 écoutable en ligne sur immediat.tv



Chercheur associé de l’Institut de relations internationales et stratégiques, Jean-Yves Camus est un des meilleurs spécialistes de l’extrême-droite. Il publie dans Le Monde diplomatique, Courrier International, Rue89. Il a rédigé de nombreux ouvrages et notamment dans le cadre du Centre européen de recherche et d'action sur le racisme et l'antisémitisme. • Extrémismes en France: faut-il en avoir peur? • Le Front National • Front National. Eine Gefahr für die französische Demokratie? • Les extrémismes en Europe • Les droites nationales et radicales en France (avec René Monzat).

Partout, les droits au travail, à la santé, à la formation sont remis en question avec les régimes de retraite et la condition des salariés! La régression sociale affaiblit les Etats et démoralise la société. Partout, des mythes nationalistes et raciaux sont présentés comme exutoires.

Depuis huit ans, l’Union Démocratique du Centre (UDC) présente l’immigration comme la cause principale de l’insécurité. Ce parti a proclamé l’existence d’un «crime étranger». La classe politique y croit d’autant plus aisément qu’elle baigne dans une politique migratoire xénophobe qui remonte aux années 1920.
Partout en Europe, des groupes identitaires rêvent qu’un nationalisme racial triomphe sur les ruines de l’Etat social. Partout, des gouvernements cèdent à la xénophobie.

Porte-parole suisse-romand de l’UDC, Oskar Freysinger, politicien boarderline, apporte son crédit à ses amis du Bloc identitaire, du Vlaams Belang, d’Alsace d’abord, de la Lega Nord, du FPÖ autrichien de Geert Wilders aux Pays-Bas.

http://www.bloc-identitaire.com: «Samedi 18 décembre, Paris: Assises internationales sur l'islamisation nombreuses personnalités, intellectuels, hommes politiques, journalistes, pour échanger sur la réalité des différents pays européens, dont la France. Parmi les invités, Oskar Freysinger, artisan de la votation citoyenne contre les minarets en Suisse, prendra la parole pour la première fois en France».

Conférence-débat organisée par ACOR SOS Racisme
Avec le soutien de : Coordination StopEx, SSP-VPOD, solidaritéS, United Black Sheep