Antimilitarisme

2016-02-22-casernes-action-dse

Communiqué de presse · Genève, lundi 22 février 2016

Ce lundi 22 février, plusieurs militant·e·s du comité unitaire « NON à de nouvelles casernes » ont convié des journalistes pour un point presse dans la rue de la Taconnerie à 14h, face à l'entrée des bureaux du DSE (Département de la Sécurité et de l'Economie) de M. Pierre Maudet. Une escouade de policiers est intervenue pour disperser la paisible conférence de presse!

2016-02-28-casernes

Votations du 28.02.2016
Objet cantonal n°8

NON à de nouvelles casernes!

Prenant prétexte du déménagement de la caserne des Vernets, le Conseil d'Etat offre la construction d'une nouvelle caserne agrandie à Meyrin-Mategnin ainsi que l'extension des places d'armes d'Aire-la-Ville et d'Epeisses.

Alors que de très nombreuses casernes en Suisse ont été fermées dans les centres-villes sans aucune compensation, à Genève, l'armée a réussi à monnayer son départ avec la réalisation de nouvelles infrastructures militaires superflues.

Communiqué de presse · 3 juin 2015

2015-06-03-depot-ref-web

Photo en HD: https://flic.kr/p/t8aG82

Ce mercredi 3 juin, solidaritéS (membre d'Ensemble à Gauche) et le GSsA ont déposé 9000 signatures au Service des Votations et Elections à l'appui d'un référendum contre de nouvelles casernes à Genève. Un référendum indispensable contre des millions pour des infrastructures militaires inutiles.

 2015-05-caserne

Pas de nouvelles casernes à Genève aux frais des contribuables et des locataires!

> Téléchargez, imprimez, signez et faites signer le référendum du GSsA (PDF)

  • Gaspiller 75 millions pour de nouvelles casernes à Genève? Pas question !

gripen-sm

 

L'armée de l'air suisse est très bien équipée en comparaison internationale. Même après l'abandon des 54 Tiger F-5, ses 32 F/A-18 sont largement suffisants pour s'acquitter de sa mission de police de l'air. La flotte des F/A-18 a récemment fait peau neuve pour la bagatelle de 600 millions de francs. D'après le dernier rapport de l'armée, une protection optimale de l'espace aérien suisse n'a pas besoin de nouveaux avions de combat. C'est la majorité de droite du parlement fédéral qui, dans une course à la surenchère militaire, a décidé d'augmenter les dépenses militaires annuelles à plus de 5 milliards de francs et d'exiger l'achat de nouveaux avions de combat.

manif9nov2012-SM

Nous reproduisons ci-dessous les discours prononcés ce vendredi 9 novembre par Jocelyne Haller (solidaritéS) et Tobia Schnebli (GSsA) à la manifestation commémorative pour les 80 ans du massacre du 9 novembre 1932.

armeeLa droite militariste exige d’augmenter à 5,1 milliards par an les dépenses militaires pour une armée de masse obsolète de 100 000 hommes (au lieu des 80 000 proposés par le Conseil fédéral) et pour l’achat de nouveaux avions de combat. Le lobby militaire et l’UDC sont en passe d’imposer leur propre recette pour sortir du marasme une armée qui a perdu ses repères depuis la fin de la guerre froide.

gunsLe bien fondé des propositions de l’initiative « Pour la protection face à la violence des armes » ne fait aucun doute : la disponibilité des armes à feux augmente le risque de violences graves contre soi et les autres. Le Canada qui limite la disponibilité des armes à feux  enregistre trois fois moins d’homicides que son voisin les Etats-Unis, dont on connaît la « liberté » en matière d’armes à feux. Or ces deux pays sont voisins, ont une démographie semblable et sont pareillement développés du point de vue économique.