Logo

 2013-05-03-05-uni-printemps-sol

OSER LUTTER

Université de Printemps du bimensuel solidaritéS

Lignerolle (Romainmôtier) · du 3 au 5 mai 2013

 

Télécharger le programme complet (PDF)

 

Cette année, pour sa 4e édition, l'Université de printemps de solidaritéS est placée sous le signe de la lutte. Oser lutter, c'est traduire son indignation dans l'action collective, en inventant parfois aussi de nouvelles formes de protagonisme.

 

Après l'Amérique latine, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, l'Europe du Sud a été le théâtre de multiples mobilisations, dont le trait commun réside dans la réappropriation de l'espace public. Elles ont su mettre en mouvement de larges couches de la population – salarié·e·s, jeunes, sans emploi, femmes et hommes – pour défendre le bien commun et dire non à la logique du capital.

Nos trois plénières du vendredi, samedi et dimanche insistent sur la diversité des mouvements sociaux en cours, porteurs d'une nouvelle radicalité. Elles s'intéressent en particulier à leurs acteurs·trices : les femmes, à l'avant-garde de l'opposition à la contre-révolution dans la région arabe, qui renouvellent aussi les répertoires d'action en Europe et en Amérique latine; les travailleurs·euses, qui doivent partout réinventer les modalités de la confrontation, en associant à leurs combats les chômeurs·euses et les habitant·e·s des quartiers populaires; les peuples des pays les plus brutalement touchés par les plans d'ajustement structurels en cours, notamment dans le Sud de l'Europe.

 

PLENIERES

Vendredi 3 mai, 20h30
Combats féministes et luttes sociales

Samedi 4 mai, 16h30
Débat : Comment relancer la lutte syndicale au pays de la paix du travail ?

Dimanche 5 mai, 14h
Luttes de masse en Grèce et en Espagne : Vers une alternative au capitalisme ?

 

ATELIERS

SAMEDI 4 MAI

9h30—11h30

A Les révolutions arabes saison après saison

B Racisme et islamophobie: comment construire le front du refus ?

C L'Europe du capital: alternative au capitalisme ou passage en force de la bourgeoisie?

 

14h–16h

A Culture et subversion

B Quel agenda féministe aujourd'hui ?

C Lutter contre la malbouffe et l'agrobusiness

D Amérique latine aujourd'hui: quels projets révolutionnaires?

 

DIMANCHE 5 MAI

10h—12h

A Quelles armes collectives pour lutter contre le capitalisme?

B Ne luttons pas contre les pauvres mais contre la précarité !

C Quel syndicalisme de classe au défi du chômage de masse, du travail éclaté et du capitalisme mondialisé?

 


 

Pour des questions de place, il est recommandé de s'inscrire par mail le plus vite possible à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou au moyen de la fiche ci-dessous, à renvoyer à :

Camille Pellaux
Brévards 3
2000 Neuchâtel

Il est aussi nécessaire de payer préalablement au moins un acompte de 50 % sur le compte CCP suivant : 10–196871–4
solidaritéS interrégional
CP 2089
1211 Genève 2


Dernier délai d'inscription : 30 avril
Inscrivez-vous vite pour être sûr·e d'avoir une place!



La Ferme La Bessonnaz, à Lignerolle (VD). Un espace en pleine nature à 1090 m d'altitude. Les chambres sont à deux, trois, quatre ou cinq lits. Il est conseillé de prendre un sac de couchage pour éviter de devoir payer un supplément pour la literie.

 

COMMENT S'Y RENDRE ?

uniprintemps-train

Si vous prenez les transports publics, indiquez-le lors de votre inscription.

 

TARIF PAR PERSONNE
Les tarifs mentionnés ci-dessous couvrent la totalité du week-end pour une personne (couchage, petit- déjeuner, déjeuner et dîner compris).
Jeunes/chômeur·e·s fr.60.-
Salarié·e·s à revenu modeste 110.-
Salarié·e·s 160.-
Soutien 210.-

 

CONTACT
Camille Pellaux
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
078 661 02 70