2012-11-19-mobilisation-cartel

Le Cartel Intersyndical de la fonction publique appelle à la mobilisation pour préserver les conditions de travail des services publics et la qualité des prestations à la population !

 

Télécharger le flyer (PDF)

 

Jeudi 6 décembre

Grève / Assemblées / 17h15 : MANIF depuis la Place Neuve !

08h00 : assemblées sur les lieux de travail ;
08h30 : rassemblement et tractage devant l'Office cantonal de l'emploi (OCE - rue des Gares) ;
10h00 : rassemblement et tractage devant le Service des tutelles (STA - 28, bd Georges-Favon) ;
14h00 : ASSEMBLÉE DU PERSONNEL à la salle du Faubourg (6, Terreaux-du-Temple) ;
15h45 : rassemblement à la promenade de Saint-Jean - prises de parole ;
(L'Assemblée du personnel se tenant à la salle du Faubourg de 14h00 à 15h30, les personnes présentes seront invitées à rejoindre le parc individuellement, sans former de cortège - l'idée de se tenir à la promenade de Saint-Jean est d'être à proximité de la FER et de faire du bruit.)
16h15 : départ de la manifestation depuis la promenade Saint-Jean, quai Turrettini, pont de l'Ile, place Bel-Air, quai de la Poste, place de Hollande, rue François-Diday, place de Neuve ;
16h45 : rassemblement à la place de Neuve, prises de parole sur les marches du Grand Théâtre, vin chaud ;
17h15 : départ de la GRANDE MANIFESTATION de la place de Neuve, Corraterie, rues Basses, rue Verdaine, rue Ferdinand-Hodler, bd Jaques-Dalcroze, rond-point de Rive (devant l'Hospice général - dernières prise de parole) ;
 

Jeudi 13 décembre

MANIFESTATION devant le Grand Conseil

+ autres actions de lutte possibles suivant l'évolution de la situation : restez informé-e-s !

 

Exprimons clairement notre refus de ces plans d'économies désastreux. Rassemblements, Assemblée(s) du personnel, grève : Manifestons ensemble !

 

Attaques massives contre la fonction publique

Le refus par le parlement, le 12 octobre 2012, du projet de budget 2013 a ouvert la voie à un cortège de propositions d'économies inacceptables. La droite et l'extrême droite, non contentes d'infliger un camouflet au gouvernement, dirige maintenant sa salve sur les fonctionnaires et la population. Dans une débauche de projet de coupes budgétaires, le PLR, le PDC et l'UDC tirent tous azimuts, sans discernement, et démontrent leur mépris pour les services publics et les prestations délivrées.

 

Population genevoise méprisée

Alors qu'il prétend refuser toute hausse d'impôts, le PLR n'hésite pas à suggérer une mesure inique : faire passer la taxe personnelle de 25 à 365 francs, soit la multiplier par 14,6 ! Pour faire bon poids, il propose aussi d'abolir l'exonération de la taxe des étudiant-e-s HES résidant à Genève. Avec cynisme, le PLR continue à s'en prendre aux plus démunis en préservant les nantis. L'idée d'ajouter 2 élèves par classe en dit aussi long sur la volonté de la droite de poursuivre la dégradation des services publics.

 

> Taxe personnelle multipliée par 15 ?

> Annuité (à nouveau) supprimée ?

> PLEND abrogé ?

> Pont de fin d'année aboli ?

> 2 élèves de plus par classe ?

> 1 poste sur 2 non remplacé ?

...Et quoi encore ?!?

 

Une crise provoquée par la droite

La droite patronale et libérale est largement responsable de la crise des recettes que connaît le canton. Les diverses réformes fiscales auxquelles le Cartel s'est opposé ces dernières années ont concédé d'immenses cadeaux aux riches. Les milliards ainsi offerts manquent chaque jour davantage dans les caisses publiques et empêchent de répondre aux besoins sociaux et attentes légitimes de la population en matière d'éducation, de santé et de sécurité.

 

Formation, social et santé menacés

Les économies exigées par les partis qui ont refusé le projet de budget visent clairement les secteurs essentiels du social, des soins et de l'éducation. Alors que les postes font défaut depuis deux décennies dans l'enseignement, que les plans d'économies aux hôpitaux font des ravages et que le nombre des dossiers traités par les services sociaux explose, il faudrait encore couper au minimum 150 millions !? Stoppons ce démantèlement insensé des prestations publiques programmé par la droite !

 

Dans l'immédiat, les principales revendications sont claires et légitimes.

Concrètement, le Cartel :

>  Exige le maintien du pont de fin d'année (du 24 déc. au 1er janvier) ;

>  Exige le versement intégral de l'annuité (augmentation annuelle) ;

>  Exige le maintien de tous les postes prévus dans le PB 2013 initial ;

>  Refuse toute nouvelle coupe linéaire ;

>  Refuse toute augmentation de la taxe personnelle ;

> Refuse la suppression de l'exonération des taxes pour les étudiant-e-s résidant dans le canton ;

> S'oppose à tout projet de suppression du PLEND ;

> S'oppose à toute velléité de ne pas remplacer les départs des fonctionnaires ;

> S'oppose à toute idée d'augmenter le temps de travail ;

> Demande l'abolition des privilèges fiscaux et le rétablissement d'une fiscalité plus juste.

 

Le mépris, ça suffit !
Combattons ensemble les mesures injustes, descendons toutes et tous
manifester dans la rue notre opposition aux plans d'économies iniques !

* La mobilisation et les actions de lutte sont organisées en collaboration et avec le soutien de : la commission du personnel de l'Hospice général, le syndicat des services publics (SSP), l'Union du personnel du corps de police (UPCP), ...

 

Cartel intersyndical du personnel de l'Etat et du secteur subventionné

ADP-EPM · AGEEP · FAMCO · FAPCEGM-HEM · SIT · SPG · SPJ · UCESG · UFAC

www.cartel-ge.ch