Votations du 28.02.2016
Objets fédéraux

 

2016-02-28-in-miseoeuvreNON à l'initiative dite de "mise en oeuvre"

Le 28 février, le peuple aura à se prononcer sur une initiative dite d'application effective d'une autre déjà aboutie, et qui porte sur le renvoi des « étrangers criminels » (moutons noirs). L'UDC veut poursuivre la vague raciste et haineuse enclenchée depuis des années.

 

Pour l'UDC, toute infraction, même mineure, est un crime lorsqu'elle est le fait d'un·e immigré·e. Avec une liste impressionnante et détaillée de délits inscrite dans la loi, l'UDC limite considérablement la marge de manœuvre des tribunaux. Les juges n'auront plus le choix, ils devront prononcer l'expulsion.

 

Même les « secondos » sont menacés

Non seulement pour les actes illégaux les plus graves, mais aussi, en cas de récidive, des délits mineurs tels que rixe, excès de vitesse ou abus à l'aide sociale entraîneront automatiquement le renvoi. Les détenteurs de permis C ou les « secondos », nés en Suisse et n'ayant pour certain·e·s jamais vécu dans leur pays, sont aussi menacés !

Actuellement, les juges prononcent déjà des peines avec expulsion pour des crimes, l'UDC veut davantage. Notre réponse est un NON à la double peine et NON au racisme. La loi doit être égale pour toutes et tous !

 

2016-02-28-marmotte
NON au 2e tube au Gothard

Sous prétexte d'assurer les flux de trafic durant les travaux de rénovation du tunnel du Gothard, les partisans du tout-camion veulent en profiter pour creuser un deuxième tunnel. Un gaspillage de 3 milliards pour créer un appel d'air pour les camions à travers les Alpes.

Alors qu'à sa construction, on nous promettait que le tunnel actuel ne serait pas un corridor pour les camions, il y en a plus d'un million qui l'empruntent désormais chaque année !
Ce 2e tube encouragerait les camions de toute l'Europe à y passer, contrairement à la volonté populaire de protection du milieu alpin ancrée dans la Constitution en 1994 !

 

STOP à la fuite en avant

D'autres solutions existent : le nouveau tunnel ferroviaire de base sera inauguré en 2016 et durant la rénovation du tunnel routier, une navette ferroviaire pourrait être installée, nous mettant sur les rails de l'avenir.

À l'enjeu financier colossal que représente ce chantier potentiel pour les milieux de la construction, nous opposons un non écosocialiste déterminé : investissons dans les transports écologiques et pas pour une fuite en avant vers toujours plus de camions . NON au 2e tube !

 

2016-02-28-coeur
NON à l'initiative réactionnaire sur le mariage

L'initiative du PDC intitulée « Pour le couple et la famille – Non à la pénalisation du mariage », sous couvert de supprimer des inégalités face à l'impôt entre couples mariés et concubins, cache une disposition conservatrice gravant dans le marbre de la Constitution fédérale l'impossibilité du mariage pour tous.

Ce texte discriminatoire écrit que le mariage serait une « union durable et réglementée par la loi d'un homme et d'une femme », ce qui marquerait donc un coup d'arrêt net et pour longtemps à toute avancée en faveur du mariage pour tous en Suisse. Une large coalition d'associations engagées dans la défense des droits des personnes LGBT s'engage donc dans cette campagne pour le NON, une association (Pro Aequalitate) ayant même été fondée pour l'occasion.

 

Une baisse fiscale injuste

Sur le plan fiscal, cette baisse fiscale profiterait essentiellement aux couples ayant des revenus élevés et provoquerait des pertes de rentrées fiscales de l'ordre de 2,2 milliards qui entraîneraient de très sévères plans d'austérité.

NON à ce texte inacceptable !

 

2016-02-28-in-speculation
OUI à l'initiative "Pas de spéculation sur les denrées alimentaires"

L'initiative « Pas de spéculation sur les denrées alimentaires » propose d'interdire à tout agent financier suisse, privé ou public, d'investir directement ou indirectement sur le marché boursier des matières premières agricoles et des denrées alimentaires. La Confédération s'engagerait également à lutter contre ce modèle spéculatif.

Depuis la dérégulation opérée sur le marché des matières premières par les USA à la fin des années 1990, des banques et sociétés de trading spéculent massivement sur le prix des matières agricoles, et ce jusqu'à conduire à la grande crise alimentaire de 2007-2008. Au paroxysme de cette crise, le cours du riz, aliment de base de la moitié de la population mondiale, avait grimpé de 31 % en une seule journée, entraînant famines et disettes.

Spéculer sur la faim est criminel

La Suisse joue un rôle majeur dans ce business immoral, puisqu'elle abrite un grand nombre d'entreprises actives sur ce marché. Ce jeu boursier doit cesser!

solidaritéS soutient donc cette initiative et invite à voter OUI.

Aktuell

À signer

 

Référendum fédéral

NON à RFFA (Réforme de la fiscalité et du financement de l'AVS)

2018 10 rffa logo SM

Télécharger en PDF

Université de Printemps

 Université de printemps
17—19 mai 2019 · Vaumarcus

2017 uni printemps sol IMG1

Réservez la date!

Programme 2018

Genève

Vaud

Neuchâtel