L'injustice aujourd'hui s'avance d'un pas sûr », écrivait Berthold Brecht. Pour sa 5e édition, l'Université de printemps du bimensuel solidaritéS se penchera sur les dynamiques conflictuelles qui traversent le monde à l'échelle locale, régionale et internationale et, surtout, sur les « nouveaux » défis que doit relever la gauche radicale aujourd'hui. Ainsi, s'intéresser aux offensives réactionnaires et aux résis- tances, c'est non seulement mieux reconnaître le sous-sol dans lequel prennent racine les idées réactionnaires et néo-conservatrices actuelles, mais surtout affirmer la nécessité, à chaque fois renouvelée, de comprendre pour agir, de penser pour lutter...

 L'offensive néolibérale généralisée, menée à l'échelle européenne par le patronat et des gouvernements de droite comme de « gauche », se déploie toujours, tel un rouleau compresseur cherchant à écraser non seulement toute forme de résistance mais aussi la mémoire des luttes du passé. Les politiques d'austérité brutales dans de nombreux pays détruisent ce qui restait des conquêtes sociales (emploi, salaires, temps de travail, retraites, assurances sociales, etc...) du mouvement des travailleurs·euses et laminent les services publics. C'est dans ce contexte que certain·e·s cherchent des solutions nouvelles, par exemple la mise en place d'une allocation universelle dont nous débattrons lors de la plénière du samedi. En Europe, une offensive réactionnaire décomplexée, aux accents modernes, gagne du terrain : montée du nationalisme, des regroupements dits « identitaires », du racisme, de la xénophobie, de l'islamophobie, de l'antisémitisme, ou des attaques contre les droits des femmes et des minorités sexuelles, évoquant des « années 30 au ralenti ». Avec la première plénière du vendredi soir et plusieurs ateliers tout au long du week-end, nous tâcherons de faire le point sur les mouvements d'extrême droite en Suisse et en Europe, mais aussi, et peut-être surtout, sur les alternatives radicales et les ruptures nécessaires qui s'imposent à gauche pour faire face au changement de période que nous vivons.

Hors d'Europe, offensives réactionnaires et résistances opèrent également. Au Moyen- Orient et en Afrique du Nord, les forces contre- révolutionnaires durcissent leurs attaques ; en Afrique subsaharienne, les interventions impérialistes se multiplient. Deux ateliers ten-teront de saisir les intérêts et les stratégies des principaux acteurs de ces événements. Finale- ment, face à la montée des inégalités, on assiste à l'essor de nouveaux mouveaments de la gauche sociale et politique, dans la poursuite du mouvement « Occupy ». La plénière du dimanche y sera consacrée avec un invité venu exprès de New York pour faire le point avec nous.

L'université de printemps proposera également des moments d'échanges, de discussion, mais aussi de détente et de convivialité avec des concerts le soir.

 

Programme:

VENDREDI 16 MAI

19 h Accueil des participant·e·s et buffet froid

PLÉNIÈRE 1 20h à 22h

FAIRE FACE AUX EXTRÊMES DROITES EUROPÉENNES

- Yvan LEMAÎTRE membre de la direction du NPA (France)

- Georges MITRALIAS journaliste, membre de Kokkino, Coalition de la gauche radicale SYRIZA (Grèce)

- Justa MONTERO féministe et figure de la gauche radicale dans l'Etat Espagnol

 

22 h 30 BARDANE, LE ROUGE ET RÉPÉTITION GÉNÉRALE / INITIATION AU CHANT COLLECTIF

Petit groupe de chanson à texte pratiquant la musique de rue avec conviction. Mêlant voix, guitare, cajón et accordéon, Bardane le Rouge possède encore l'espoir tenace de colorer un peu la grisaille quotidienne.

 

SAMEDI 17 MAI

ATELIERS 1, 9h30 à 1h30

A Femmes « pas comme il faudrait », les luttes nécessaires

- Selma OUMARI commission, Maghreb-Moyen-Orient du NPA (France)

- Morgane MERTEUIL secrétaire du Syndicat des travailleurs·euses du sexe STRASS (France)

- Justa MONTERO féministe, et figure de la gauche radicale dans l'Etat Espagnol

 

B Réinventer le communisme

- Sami JOSHUA professeur émérite à l'Université Aix-Marseillle, membre de GA Ensemble – courant du Front de Gauche (France)

- Andreu COLL membre de Izquierda Anticapitalista (Etat Espagnol)

 

C (Re)-construire la ville et la campagne: problématiques et pistes alternatives

- Roxanne MITRALIAS sociologue, membre de SYRIZA (Grèce), du Front de Gauche et du CADTM (France)

- Sophie CHAPELLE journaliste à Bastá !

 

ATELIERS 2, 13h30 à 15h30

A Où va la crise capitaliste ?

- Jean-Marie HARRIBEY économiste, professeur à l'Université de Bordeaux IV, membre du Conseil scientifique d'ATTAC (France)

- Cédric DURAND économiste, maître de conférence à l'Université Paris XIII (France)

 

B L'utopie (homo-)sexuelle

- Jacques FORTIN membre du NPA, l'un des membres fondateurs du Groupe de libération homosexuelle de Marseille (France)

- Justa MONTERO féministe et figure de la gauche radicale dans l'Etat Espagnol

 

C Entre révolutions et contre révolutions au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

- Anis MANSOURI membre de SolidaritéS et de la Ligue de la Gauche Ouvrière (Tunisie)

- Jacques CHASTAING spécialiste de l'Égypte, membre du NPA (France)

- Simon ENGLERT doctorant et activiste anti-capitaliste à Londres

 

D La musique comme instrument de résistance

- Bettina GHIO docteure en littérature et civilisation françaises, contributrice à la revue web « Contretemps » (France)

- Pierre RABOUD doctorant en histoire, membre de SolidaritéS (Vaud)

 

PLÉNIÈRE 2, 16h15 à18h30

LE REVENU DE BASE INCONDITIONNEL, UNE SOLUTION POUR SORTIR DE L'ESCLAVAGE

SALARIÉ ?

- Jean-Marie HARRIBEY économiste, professeur à l'université de Bordeaux IV, Membre du Conseil scientifique d'ATTAC (France)

- Gabriel BARTA membre du comitié d'initiative « Initiative fédérale pour un revenu de base » (Suisse)

- Audrey SCHMIDT syndicaliste, membre de SolidaritéS

 

SESSION JEUNES, 19h à 20h

« Le socialisme par en bas »

- Simon ENGLERT doctorant et militant anticapitaliste (Londres)

 

Dès 20h30, repas du soir

 

22h30 JAM SESSION, AVEC BARDANE LE ROUGE ET TOUTES ET TOUS LES PARTICIPANT·E·S QUI SOUHAITENT VENIR CHANTER ET/OU JOUER DE LEUR INSTRUMENT

Si vous êtes musicien·ne·s amateurs ou non, prenez vos instruments. Merci !

 

DIMANCHE 18 MAI

ATELIERS 3, 9h30 à 11h30

A Comprendre le capitalisme en Suisse

- Sébastien GUEX historien, membre de SolidaritéS (Vaud)

- Pierre EICHENBERGER doctorant en histoire à l'Universté de Lausanne

 

B Afrique subsaharienne : interventions militaires françaises et résistances

- Paul MARTIAL membre d'Ensemble, Front de Gauche, rédacteur d'« Afrique en Lutte » (France)

- Lila CHOULI chercheuse associée à la chaire sud-africaine d'études sur les changements sociaux à l'Université de Johannesburg

 

C UDC, MCG, Lega : comprendre ce qu'ils sont pour mieux les combattre

- Marianne EBEL membre de solidaritéS (Neuchatel)

- Pierre VANEK membre de solidaritéS (Genève) et député au Grand Conseil

- Tobias SCHNEBLI membre de solidaritéS (Genève)

 

PLÉNIÈRE 3, 13h30 15h30

APRÈS « OCCUPY »: VERS UNE NOUVELLE GAUCHE SOCIALE ET POLITIQUE AUX ÉTATS UNIS ?

- Dan LA BOTZ historien et syndicaliste (New York, USA)

- Gabriel ASH vidéaste d'origine états-unienne et militant de la cause palestinienne

 

INSCRIPTIONS PRÉALABLES

Pour des questions de place, il est recommandé de s'inscrire par mail le plus vite possible à l'adresse Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!, ou au moyen de la fiche ci-dessous, à renvoyer à :

Camille Pellaux

Brévards 3, 2000 Neuchâtel 

 

Il est aussi nécessaire de payer préalablement au moins un acompte de 50 % sur le compte CCP suivant :

10 – 196871 – 4

solidaritéS interrégional

1211 Genève 2

 

Dernier délai d'inscription : 6 mai

Ouvert à toutes et tous. Inscrivez-vous vite pour être sûr·e d'avoir une place !

 

HÉBERGEMENT

La Ferme La Bessonnaz, à Lignerolle (VD). Un espace en pleine nature à 1090 m d'altitude. Les chambres sont à deux, trois, quatre ou cinq lits.

Il est conseillé de prendre un sac de couchage pour éviter de devoir payer un supplément pour la literie.

 

CRÈCHE

Un service de crèche sera disponible tout au long des différentes plénières et ateliers. Merci de vous annoncer par email.

 

COMMENT S'Y RENDRE ?

En train départ arrivée

Bâle – Orbe (hôpital) 16 h 03 18 h 32

Berne – Orbe 16 h 34 18 h 28

Fribourg –Orbe 16 h 56 18 h 28

Genève – Orbe 17 h 15 18 h 28

Lausanne – Orbe 17 h 55 18 h 28

Neuchâtel – Orbe 16 h 37 17 h 34

Sion – Orbe 16 h 35 18 h 28

Zurich – Orbe 15 h 32 18 h 28

 

En car postal départ arrivée

Orbe – Lignerolle 18 h 33 18 h 51

 

Si vous prenez les transports publics ou souhaitez proposer un covoiturage, annoncer le à Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein! en le mentionnant dans le sujet du courriel.

 

TARIF PAR PERSONNE

Les tarifs mentionnés ci-dessous couvrent la totalité du week-end pour une personne (couchage, petitdéjeuner, déjeuner et dîner compris):

Jeunes/chômeur·e·s fr. 60

Salarié·e·s à revenu modeste 110

Salarié·e·s 160

Soutien 210

 

CONTACT

Camille Pellaux: Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!

078 661 02 70

Aktuell

À signer

 

Référendum fédéral

NON à RFFA (Réforme de la fiscalité et du financement de l'AVS)

2018 10 rffa logo SM

Télécharger en PDF

Université de Printemps

 Université de printemps
17—19 mai 2019 · Vaumarcus

2017 uni printemps sol IMG1

Réservez la date!

Programme 2018

Genève

Vaud

Neuchâtel