2014-10-referendum-gothard

Téléchargez le référendum NON au 2e tube au Gothard

 

Arnaque au Gothard – NON
La Constitution et la loi interdisent la construction d'un 2e tube au Gothard. Le peuple l'a confirmé dans les urnes à plusieurs reprises. Or, le Conseil fédéral utilise la rénovation du tunnel routier actuel comme prétexte pour percer un deuxième tube dans la montagne. Ce soi-disant « tunnel d'assainissement » permettra toutefois de doubler la capacité de deux à quatre voies, trahissant ainsi la volonté populaire clairement exprimée.

 

 

Engloutir 3 milliards de francs ? – NON
La rénovation du tunnel du Gothard avec la construction d'un second tube coûte trois milliards de francs de plus qu'un assainissement simple, accompagné d'une offre de chargement temporaire sur le rail pour voitures et camions. Une dépense supplémentaire sans gain réel, puisque Berne promet de ne pas augmenter la capacité des routes. Les bouchons ne disparaîtront pas, alors que les milliards auront été dépensés.

 

Investir au mauvais endroit ? – NON
Les milliards dilapidés au Gothard pour les camions et le trafic de loisir manqueront dans les villes et les agglomérations. Alors que c'est là que se posent les vrais problèmes de circulation. Des milliers de pendulaires se retrouvent quotidiennement dans les bouchons et attendent des solutions depuis des années. En cas de construction d'un 2e tube au Gothard, l'argent manquera pour supprimer les vrais goulets d'étranglement.

 

Ecraser les Alpes ? – NON
Le peuple suisse a inscrit dans la Constitution la protection des habitants des régions alpines contre les effets négatifs du trafic de transit. A ce titre, des milliards ont été investis dans les nouveaux tunnels ferroviaires (NLFA) au Gothard et au Lötschberg. Or, Berne veut maintenant concurrencer les NLFA et créer de nouvelles capacités routières, qui augmenteront massivement le nombre de poids lourds traversant les Alpes.

 

Isoler le Tessin ? – NON
Le tunnel du Gothard est en si mauvais état qu'il devra être assaini provisoirement avant l'inauguration d'un deuxième tube. Pendant 140 jours, le tunnel sera totalement fermé. Les voitures et poids lourds n'accèderont au Tessin qu'au prix de longs détours, car aucun chargement sur le rail ne sera proposé. Renoncer à un deuxième tube permettra en revanche de proposer au trafic routier une solution de rechange de qualité.

Aktuell

À signer

 

Référendum fédéral

NON à RFFA (Réforme de la fiscalité et du financement de l'AVS)

2018 10 rffa logo SM

Télécharger en PDF

Université de Printemps

 Université de printemps
17—19 mai 2019 · Vaumarcus

2017 uni printemps sol IMG1

Réservez la date!

Programme 2018

Genève

Vaud

Neuchâtel