Militant-e et universitaire, un dilemme ?

solidarites-retraites

Etre à la fois un militant et un universitaire est parfois considéré comme problématique. Pour la droite, le militant universitaire (de gauche, forcément) instrumentalise les étudiants, tandis que cette même droite ne considère pas les cours d’économie politique, essentiellement basés sur le libéralisme et le néolibéralisme –avec, en général, un seul cours sur l’économiste réformiste Keynes– tels qu’ils sont enseignés dans la grande majorité des universités, comme des vecteurs d’orientation de la pensée. Mieux: la mauvaise foi poussée un peu plus loin, le libéralisme et le néolibéralisme économiques sont présentés comme les seules voies possibles pour notre société, malgré leurs échecs criants de par le monde (augmentation des écarts de richesse, pauvreté, catastrophes écologiques, guerres, etc). Il n’empêche, les cours d’économie politique sont situés comme idéologiquement neutres –au même titre, d’ailleurs, que l’ensemble de notre éducation depuis l’enfance– et non déterminés par le système capitaliste dans lequel on vit. lire la suite »

17 novembre 2014 | UNIL | Aucun commentaire »

Fausse écologie, vraie xénophobie. NON À ECOPOP

10348367_880309401993658_5405920709346748856_n

Avec le Collectif Vaudois de Soutien aux Migrant·e·s nous nous sommes mobilisés samedi 15 novembre à la place St-Laurent à Lausanne contre l’initiative Ecopop qui sous son masque de l’écologie, cache le visage de la xénophobie. Nous avons tendu une large banderole sur laquelle on pouvait lire: «Fausse écologie, vraie xénophobie. Ecopop non!»

lire la suite »

17 novembre 2014 | Antiracisme / Lausanne / Migrant-e-s / National / Non classé | Aucun commentaire »

Action « Mur de la liberté » à l’UNIL et retrait définitif de la directive 5.4 !

IMG_0485

Lundi matin, 10 novembre, à 8h45, des dizaines de membres du Comité pour les libertés démocratiques de l’Université de Lausanne ont investi les couloirs encore calme de l’Université de Lausanne. La raison de ce rassemblement ? Action « Mur de la liberté »!

Bien organisé-e-s, ils ne leur a fallu qu’une demi-heure pour faire parler les murs de 2000 affiches ! Rosa Luxembourg, Spinosa, George Orwell et même la Déclaration des droits de l’homme, tout autant que la Constitution helvétique d’ailleurs, sont sortis des salles de cours pour nous chanter en pleine gueule leurs idéaux, leurs appels infatigables à la liberté d’expression, à la démocratie de haute intensité, à la révolution et à l’humanisme. Toutes ces jeunes mains et ces têtes légitimement indignées ont rappelé que c’est dans les prisons que les murs sont désespérément gris. Elles ont affichés que l’UNIL ne doit pas l’être, grise, jamais! Elles ont demandé, l’espace d’un instant,  à quoi sert l’Université. 
lire la suite »

11 novembre 2014 | Lausanne / UNIL | Aucun commentaire »

Libertés en danger à l’Université
 de Lausanne

BILDUNG, UNIVERSITAET, UNI, HOCHSCHULE, GENF, AUSSENANSICHT, GEBAEUDE, HAUPTGEBAEUDE, STUDENTEN, STUDENT, UNIVERSITY

La Direction de l’Université de Lausanne a publié une directive restreignant les droits d’expression politique sur le campus. Suite à la mobilisation, cette directive a été rapidement retirée. Est-ce une simple erreur ou le signe d’une volonté de faire taire tout propos critique ?

Depuis le mercredi 8 octobre, les murs du bâtiment Anthropole de l’Université de Lausanne sont extraordinairement vides. En effet, plus aucune trace de l’affichage foisonnant qui caractérisait cet espace d’étude des sciences humaines. En cause : l’application d’une nouvelle directive, dite 5.4, de la Direction de l’Université de Lausanne. Entrée officiellement en vigueur le 1er septembre 2014, la Direction a « attendu » la campagne du syndicat SUD, qui dénonçait les revenus extrêmement bas des stagiaires post-master, pour rendre visible cette nouvelle directive jusque là inconnue de la grande majorité de la communauté universitaire. 
lire la suite »

10 novembre 2014 | Education / UNIL | Aucun commentaire »

POV PAPER : un journal pour parler des sexualités alternatives

POV 1er édition

Après un premier vernissage international lors du Porn Film Festival à Berlin, POV Paper a fait son lancement suisse au Théâtre l’Arsenic, le 1er novembre dernier. Journal queer abordant les questions de sexualités, de genre et d’orientations sexuelles en mêlant photographies, illustrations et dessins, il s’inscrit dans la continuité du festival des sexualités La Fête du Slip. Notre rédaction s’est entretenue avec Viviane Morey, cofondatrice éditoriale de POV Paper et directrice artistique du festival.

 

Quelles sont les revendications de l’orientation « sex positive », affirmée tant par le festival que par le journal ?

En partant du constat que, dans notre société en général, la sexualité est vue comme quelque chose de négatif, de dangereux, de tabou, voire de subversif, il nous a semblé important d’en parler. Il faut aborder les problèmes que cela soulève, c’est un enjeu clé pour résoudre et éviter une approche trop cloîtrée en ayant peur de nommer les choses telles qu’elles sont. La sexualité est quelque chose de positif du moment qu’elle se fait à l’intérieur de limites qui sont le consentement, l’approche sensible à la santé et la possibilité ou non de la reproduction. lire la suite »

8 novembre 2014 | Féminin/masculin / Lausanne / LGBT | Aucun commentaire »

Interview d’Hadrien Buclin, en réponse aux attaques ridicules du PLR sur notre action symbolique contre les forfaits fiscaux

Capture d’écran 2014-11-07 à 10.18.34

Interview de notre camarade Hadrien Buclin, à la Télé le 6 novembre 2014, qui répond aux attaques ridicules du Parti libéral-radical.

Ces attaques font suite à notre action citoyenne du  5 novembre 2014, où nous avions réalisé la visite symbolique d’une multi-milliardaire bénéficiaire d’un forfait fiscal.
http://www.solidarites.ch/common/activites/109-05-11-2014-balade-citoyenne

Pour voir l’interview d’Hadrien Buclin

7 novembre 2014 | Economie / Vaud | Aucun commentaire »

Campagne contre Ecopop : Action flashmob 15.11.14 et conférence 25.11.14

Capture d’écran 2014-11-07 à 17.06.12




Organisé par le Collectif Vaudois de Soutien aux Migrant·e·s  

ACTION FLASHMOB NON À ECOPOP !
SAMEDI 15 NOVEMBRE 11H
PLACE SAINT-LAURENT

CONFÉRENCE PUBLIQUE SUR LES VRAIS ENJEUX D’ECOPOP
MARDI 25 NOVEMBRE 20 H PÔLE SUD
3 avenue Jean-Jacques Mercier, 1003 Lausanne

DANIEL SÜRI : politologue, militant du mouvement Climat et Justice sociale et membre de solidaritéS
BALTHASAR GLÄTTLI : Député Vert, co-auteur d’un ouvrage sur Ecopop, ancien secrétaire politique de Solidarité sans frontières

 

Rejoignez le CVSM!
facebook.com/collectifvaudoisdesoutienauxmigrants
collectif.migrant.e.s@gmail.com 

7 novembre 2014 | Antiracisme / Lausanne / Migrant-e-s / National | Aucun commentaire »

Rémi Fraisse, assassiné : ni OUBLI, ni PARDON

12749_975705109113761_7127332388761818500_n

Mercredi 5 novembre 2014, solidaritéS Vaud a rendu hommage à Rémi Fraisse à travers  un rassemblement publique à la place St-Laurent (Lausanne). Notre prise de parole a permis d’exprimer notre colère face à l’inacceptable assassinat de ce militant français par les forces de l’ordre française.

Halte aux répressions policières.
Notre solidarité n’a pas de frontières ! 

Le 26 octobre dernier, Rémi Fraisse, un jeune toulousain de 21 ans, militant au sein de l’association Nature Midi-Pyrénée, est mort d’une grenade offensive ayant explosé dans son dos. Dans la nuit du même jour, plus de dix personnes étaient évacuées à l’hôpital, dont trois victimes de blessures graves. Ce décès, ces drames, ce week-end à Sivens, dans le Tarn en France, ne sont en aucun cas des accidents. Ils sont la conséquence d’un passage en force des autorités locales et gouvernementales, pour la construction d’un barrage destiné à des exploitations agricoles, dont l’utilité, la faisabilité et l’empreinte écologique sont pourtant décriées de longue date par les associations locales, aujourd’hui même remis en question par l’expertise commandée par le ministère de l’Environnement français. Un passage en force et une attitude autoritaire qui sont la cause de cette violence inacceptable des forces de l’ordre.

6 novembre 2014 | Eco-logique / international / Lausanne | Aucun commentaire »

STOP BUNKER — WE NEED FRESH AIR

10616514_923354924358696_1525018219016109531_n

300 personnes ont défilé à Lausanne mardi 28 octobre pour protester une nouvelle fois ontre les conditions d’hébergement en abri PC au sein de l’EVAM (Etablissement vaudois d’accueil des migrants) et plus généralement contre les conditions d’accueil et de suivi médical indécents des migrant·e·s dans le canton. Les témoignages qui ont ponctué le parcours ont décrit le grand épuisement physique et psychique que provoque la politique d’« accueil » du canton, qui se soucie surtout de choyer les riches étrangers avec des cadeaux qui se chiffrent en millions.

Initié par un collectif de demandeurs d’asile, le mouvement est appuyé par : Droit de rester, Collectif vaudois de soutien aux sans-papiers et de la côte, Solidarité sans frontières, Fédération syndicale SUD, Association de défense des chômeurs·euses, L’autre syndicat, SSP Vaud, Parti Ouvrier Populaire, Jeunes POP NE, SolidaritéS Vaud, Gauche Anticapitaliste, Organisation Socialiste Libertaire, SOS-Asile, Collectif Vaudois de Soutien aux Migrant·e·s, Unia Vaud.

La vidéo de la manifestation 

6 novembre 2014 | Migrant-e-s / Vaud | Aucun commentaire »

Visite surprise d’une multi-milliardaire au bénéfice d’un forfait fiscal à Montreux

_DSC7586 - copie

Mercredi 5 novembre 2014, dans le cadre de la campagne contre les forfaits fiscaux, solidaritéS Vaud a organisé à Brent/Montreux, une action citoyenne pour démontrer des largesses fiscales accordées à l’ancienne propriétaire de l’entreprise de pharmaceutique Böhringer Mannheim, Traudl Engelhorn, au bénéfice d’un forfait fiscal dans le canton de Vaud. Cette ex-propriétaire d’entreprise, avec une fortune estimée entre 2 et 3 milliards de francs suisse (selon Bilan en 2011) est de fait la 10ème héritière la plus riche de Suisse (chiffre 2011).

Or, cette multimilliardaire vit paisiblement (si c’est réellement le cas et qu’elle n’y a pas simplement une adresse fiscale) dans une grande propriété de Brent/Montreux et est au bénéfice d’un forfait fiscal qui lui permet de ne payer aucun impôt sur le revenu et la fortune. Elle ne paie réellement qu’environ 300’000 à 400’000 Frs d’impôt. Si Mme Engelhorn était taxée normalement, rien que l’impôt cantonal lui couterait environ 8,5 millions de francs par an.

Alors que certaines personnes aussi riches paient des impôts dérisoires, c’est le reste des contribuables qui doit assurer la plus grande partie de l’effort. En 2013, le canton de Vaud octroyait 1389 forfaits fiscaux pour 230 millions de francs de recettes fiscales, dont 60 millions pour le Canton ce qui représente seulement 1,3% de l’ensemble des recettes fiscales liées à l’imposition des personnes physiques. On voit bien que les bénéficiaires de forfaits fiscaux ne contribuent que très faiblement aux ressources de l’Etat.

Nous lui avons donc rendu visite pur qu’elle renonce à son forfait fiscal et s’acquitte, comme tout le monde, de son devoir de contribuable. Notre demande est restée sans réponse… lire la suite »

6 novembre 2014 | Economie / National / Vaud | Aucun commentaire »

« Précédent - suivant »