Forfaits fiscaux (I/II) « Évasion fiscale légalisée »

Capture d’écran 2014-10-04 à 18.39.09

Afin de mieux comprendre les enjeux de l’initiative contre les forfaits fiscaux qui passera en votation le 30 novembre prochain, notre rédaction s’est entretenue avec Sébastien Guex, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lausanne et  spécialiste de l’histoire économique suisse. Voici la première partie de cette interview dont la suite paraîtra dans notre prochain numéro.

 

Qui sont les personnes qui peuvent prétendre échapper aux impôts normaux pour se contenter de payer un forfait?

Sébastien Guex: Selon l’article 14 de la Loi fédérale sur l’Impôt fédéral direct, les forfaits fiscaux s’adressent aux riches contribuables résidant au minimum six mois par an en Suisse et n’exerçant pas d’activités lucratives en Suisse. Cette disposition fiscale donne l’opportunité à des contribuables très fortunés de ne pas être imposés selon leurs revenus et leur fortune comme les autres citoyens « normaux » mais en fonction de leurs dépenses estimées, basées principalement sur le montant de leur loyer multiplié par sept.

Les exemples les plus connus sont les stars de l’industrie culturelle ou les sportifs comme Johnny Halliday à Gstaad ou Michael Schumacher à Gland, mais il peut s’agir également de puissants capitalistes comme les milliardaires Viktor Vekselberg ou Ingvar Kamprad. Ce dernier fondateur d’Ikea et ancienne plus grosse fortune de Suisse (entre 35 et 36 milliards de francs en 2012) était bénéficiaire d’un forfait fiscal avant son retour en Suède l’été 2013. A titre d’exemple, si un Vaudois gagnant 100 000 francs annuels avait été soumis à un régime d’imposition équivalent, il aurait payé l’équivalent scandaleux d’une tasse de café d’impôt, soit 3,20 francs annuels. lire la suite »

4 octobre 2014 | Economie / National | Aucun commentaire »

la lutte exemplaire des requérant·e·s d’asile érythréens continue

10639506_853281921363073_1176954834790935_n

Un troisième piquet de manifestation s’est tenu mardi 30 septembre devant le Grand Conseil à la Riponne, afin d’interpeller les député-e-s vaudois. Soutenu par le collectif Droit de rester, une huitantaine de requérant·e·s d’asile originaires d’Erythrée luttent depuis le mois d’août 2014 pour exiger une amélioration de leurs conditions d’hébergement.

Epuisé·e·s par des conditions de vie très difficiles dans les abris de la protection civile, ils·elles avaient premièrement entrepris une grève de la faim avant d’exiger une rencontre avec la direction de l’EVAM afin d’exposer leurs revendications. Compte tenu de la l’urgence de la situation et face à l’absence de réponse de leur établissement d’accueil, ils·elles ont décidé de se constituer en collectif pour faire connaître publiquement la gravité de leur situation.

Cette lutte courageuse participe à la dénonciation aux yeux de toutes et tous de l’infâme politique d’accueil réservée aux mi­grant·e·s aujourd’hui en Suisse. Le cas des Erythré­en·ne·s n’est pas isolé, de nombreux re­quérant·e·s d’asile sont aujourd’hui logé·e·s dans les abris de la Protection Civile, contraint·e·s de vivre dans des locaux sous terre, sans fenêtre, dans des dortoirs collectifs parfois insalubres et sans intimité. lire la suite »

4 octobre 2014 | Lausanne / Migrant-e-s / Vaud | Aucun commentaire »

Construire des logements à loyers abordables

SUISSE DROIT AU LOGEMENT

Malgré la pénurie de logements, le gouvernement ne fait rien pour enrayer cette situation. Il est urgent de lutter contre la spéculation immobilière et d’exiger des logements à loyers abordables.

Dans le canton de Vaud, com­me sur tout l’arc lémanique, la crise du logement est marquée par une offre notoirement insuffisante de logements à loyers abordables pour une majorité de la population, et par une priorité, imposée par les promoteurs immobiliers, à la réalisation de logements à vendre en copropriété, au détriment d’appartements mise en location.

La pénurie extrême de logements a des effets sociaux et environnementaux désastreux : d’une part, une diminution du pouvoir d’achat, vu la part « nécessaire » au paiement du loyer dans le revenu des ménages, et, d’autre part, une mobilité contrainte, dès lors que le logement est souvent éloigné du lieu de travail.

Cette situation de pénurie extrême de logement s’accompagne d’un grand nombre de rénovations et de transformations d’appartements ou d’immeubles anciens, souvent peu entretenus depuis des décennies, mais loués à des loyers raisonnables. Ces travaux visent, dans la majorité des cas, à la relocation des appartements rénovés avec des loyers très fortement augmentés, à une hausse très forte du rendement locatif de l’immeuble.

Ces opérations spéculatives ne répondent pas aux besoins des locataires, habitant ces logements, en assurant la sécurité et la salubrité de leurs immeubles. Dans de nombreux cas, ils se voient notifier une résiliation de leur bail et, si ce n’est pas le cas, ils doivent subir durant de nombreux mois des travaux difficiles à vivre, avec comme seule perspective, une hausse de loyer très importante à l’issue des travaux. lire la suite »

4 octobre 2014 | Logement / Vaud | Aucun commentaire »

Solidarité avec Fatmir Krasniqi !

Capture d’écran 2014-09-29 à 12.24.36

Ce matin Fatmir Krasniqi a été arrêté à son domicile en vue d’être renvoyé au Kosovo, Fatmir affirme être ressortissant de Macédoine et non du Kosovo.

Il vit en Suisse depuis 18 ans! Il a appris rapidement le français, a fait diverses formations et travaillé successivement dans l’agriculture, comme traducteur pour l’EVAM, puis pour une entreprise de transports. Un grave accident de travail en 2005 l’a forcé cependant à cesser de travailler pour une longue période.

lire la suite »

29 septembre 2014 | Antiracisme / Lausanne / Migrant-e-s | Aucun commentaire »

Conférences-débats avec Mary Dobbing sur les drones israéliens

afficheDronesA3-FRrgb

 

Conférences-débats avec Mary Dobbing (GB) : DRONE WARS : Pourquoi des drones israéliens ? 

Jeudi 16 octobre, 20h, Buffet de la gare CFF, Salle des Vignerons (Lausanne)

L’armée suisse prévoit l’achat de 6 drones produits par Elbit, un des fleurons de l’industrie d’armement israélienne. Des drones (notamment d’Elbit) ont été abondamment utilisés lors des dernières opérations militaires meurtrières menées contre le peuple palestinien, et notamment dans la bande Gaza (2008/09, 2012, 2014) et au Liban (2006) par Israël, mais également en Afghanistan, au Yémen et au Pakistan par les États-Unis. Cette technologie sert à espionner, surveiller, intimider des populations, voire à les assassiner. Suite aux derniers bombardements sur la bande de Gaza, l’action de la compagnie Elbit a grimpé de 6.1%.

Frontex, l’Agence européenne pour le contrôle de frontières extérieures qui a pour mission de limiter l’entrée des migrants, développe une coopération avec Elbit. La forteresse européenne n’aura jamais aussi bien porté son nom. A quand les premières victimes des drones en Europe ?

lire la suite »

27 septembre 2014 | BDS / international / Lausanne | Aucun commentaire »

Stop bunker! Piquet de protestation mardi 23 septembre

10685423_894440287250160_7180171197979081138_n

Stop bunker! Solidarité avec la lutte des demandeurs d’asile pour leurs conditions de vie et leurs droits!  Piquet de protestation mardi 23 septembre, 13h30 à 14h devant le Grand Conseil, sur les marches du palais de Rumine, place de la Riponne à Lausanne.

Depuis le mois d’août 2014, un collectif de demandeurs d’asile érythréens est entré en lutte pour exiger de bonnes conditions d’hébergement dans le canton de Vaud. Épuisés par des conditions de vie profondément dégradées dans les abris PC de l’EVAM, ils ont entrepris une première action de grève de la faim. Ce collectif a exigé une rencontre avec la direction de l’EVAM durant laquelle ils ont exposé leurs revendications. Face à l’urgence de la situation et la réponse insatisfaisante de l’EVAM, un premier piquet de protestation s’est tenu devant le Grand Conseil.

lire la suite »

21 septembre 2014 | Grand Conseil / Lausanne / Migrant-e-s | Aucun commentaire »

Caisse maladie publique : la mauvaise foi des opposants n’a plus de limites


2785571.image

Le scénario est bien rodé : comme en 2007, les assureurs maladie et leurs représentants au parlement fédéral utilisent les arguments les plus trompeurs pour contrer une réforme du système de financement qui diminue leur pouvoir. La récente polémique sur le libre choix des médecins en est la parfaite illustration.

L’assemblée fédérale vient en effet d’adopter, le 10 septembre, une motion de Jurg Stahl, conseiller national UDC et membre de la direction de l’assurance maladie Groupe Mutuel, pour laisser aux assureurs maladie le libre choix des médecins qui leur conviennent «à partir d’une certaine densité médicale». Cette nouvelle provocation s’inscrit dans la volonté assumée depuis une décennie par les assureurs privés de mettre l’ensemble des praticiens sous pression, à la solde de leur vision « économique » du système de soins, à savoir des soins au rabais.

lire la suite »

19 septembre 2014 | National / Santé | Aucun commentaire »

Immigration : dénoncer l’escroquerie du discours xénophobe

AfficheRequinImmigration

 

Le paysage politique, en Suisse et en Europe, est indubitablement et très largement envahi par ce que l’on nomme communément le «problème de l’immigration». Un « problème » fort commode puisqu’il a l’avantage, posé comme tel, d’inviter à le résoudre avec des solutions simples, à savoir en limitant le flux entrant de mi­grant·e·s et en expulsant celles et ceux qui sont déjà entré·e·s. Un problème et des solutions simples qui ont pour deuxième avantage non moins important de diviser les tra­vail­leurs·euses, les locataires et autres usager-es et/ou bénéficiaires de prestations publiques et sociales.

Après l’initiative de l’UDC «Contre l’immigration de masse» qui, le 9 février dernier, a passé de justesse la rampe, nous allons à nouveau, à moins d’une année d’intervalle, voter sur une initiative demandant la limitation encore plus drastique de l’immigration. L’initiative d’Ecopop sur laquelle nous nous exprimerons le 30 novembre prochain souhaite notamment limiter à 0,2 % par an le solde migratoire en Suisse. Parallèlement, le droit d’asile continue d’occuper les esprits et pas seulement ceux de l’UDC qui, après sa tentative échouée en 2002 et forte de ses derniers succès sur la thématique de l’immigration, est en train de nous concocter une nouvelle initiative pour durcir le droit d’asile. Dans le même temps, la conseillère fédérale socialiste Simonetta Somarruga s’y intéresse également et propose aux parlementaires un projet de restructuration de l’asile qui a pour objectif principal d’accélérer les procédures. Déjà en vigueur à Genève depuis 2007, l’interdiction de la mendicité fera l’objet d’une votation populaire à Lausanne en 2015. La population Rom est ici directement visée.

lire la suite »

19 septembre 2014 | Antiracisme / Migrant-e-s / National | Aucun commentaire »

Presse suisse : licenciements en vue du côté du «Temps»

193780075_zoom945

 

Le groupe d’édition Ringier, plus grande entreprise suisse de média sur le plan international, a annoncé plusieurs restructurations importantes au sein du quotidien romandLe Temps, avec un nouveau rédacteur en chef et le déménagement forcé de sa rédaction de Genève à Lausanne. Pour rappel, le quotidien avait été mis en vente en octobre 2013 par ses deux actionnaires principaux Tamedia et Ringier (qui détenaient chacun 46,25 %). Ringier a racheté les parts de son concurrent, rachat accepté depuis par la Commission de la concurrence. Depuis lors, les réorganisations se succèdent au sein du Temps.

Après plusieurs mois d’incessantes rumeurs, les 140 sa­la­rié·e·s du quotidien Le Temps ont appris que Ringier, désormais propriétaire à 92,5 % du journal, allait exécuter d’importantes réorganisations, sans presque associer la rédaction et les col­la­bo­ra­teurs·trices dans les changements envisagés. La première restructuration entreprise par Ringier a été de nommer Stéphane Benoit-Gaudet comme nouveau rédacteur en chef à la place de Pierre Veya. Actuel rédacteur en chef du magazine économique Bilan, Stéphane Benoit-­Gaudet quittera le bimensuel pour entrer au Temps dès le 1er avril 2015. La directrice du Temps Valérie Boagno va également quitter l’entreprise.

lire la suite »

19 septembre 2014 | National / Travail | Aucun commentaire »

Manifestation pour dénoncer les conditions de logement à l’EVAM

10620641_894440280583494_3827454059812533549_n

Une cinquantaine de requérant·e·s d’asile originaires d’Erythrée, avec le soutien de Droit de Rester, ont manifesté devant les député·e·s vaudois·es mardi 9 septembre.

Ces personnes en procédure d’asile, souvent victimes d’atrocités dans leur pays d’origines, sont logées dans des abris de la protection civile. Ils n’en peuvent plus de dormir dans des bunkers surpeuplés, inaccessibles durant la journée pour se reposer et où il leur est interdit de cuisiner. La direction de l’Evam refuse pour le moment de donner des réponses concrètes à leurs demandes. Les ma­ni­fes­tant·e·s ont appelé les autorités politiques vaudoises à intervenir pour que soient immédiatement prises des mesures afin d’améliorer leurs conditions d’hébergement. Nous publions ci-dessous un témoignage de requérant recueilli par Droit de rester : lire la suite »

17 septembre 2014 | Grand Conseil / Migrant-e-s | Aucun commentaire »

« Précédent - suivant »