solidaritéS pour un Canton de Vaud sans extraction d’hydrocarbures: signez l’initiative !

Avec notre conseiller communal Hadrien Buclin dans le comité d’initiative, solidaritéS s’engage activement dans la campagne d’initiative populaire « Pour un Canton de Vaud sans extraction d’hydrocarbure! », lancée par les Verts. Nous vous invitons à la signer et la faire signer dans votre entourage.

Télécharger l’initiative
Feuille à renvoyer, même partiellement remplie, à:
solidaritéS Vaud
Case Postale 5708
1002 Lausanne

Le sous-sol du canton de Vaud, du Jura jusqu’aux Préalpes, a un potentiel en hydrocarbures (gaz de schiste, pétrole, etc), avec à la clé les pires méthodes d’extraction, telles que le fracking.

Des forages exploratoires sont déjà en cours, à Noville sous le Lac Léman, et dans le Gros de Vaud. Ils sont combattus par les populations locales, à travers le collectif citoyen Halte aux forages Vaud (www.gareauxforages.ch).

Un moratoire fragile interdit l’exploitation des gaz des schistes, mais cette décision peut être invalidée à tout moment par une décision de l’exécutif cantonal. Certes, une loi cantonale sur la gestion des ressources du sous-sol est en projet, mais elle ne comporte aucune limitation ou interdiction concernant les hydrocarbures. Mise au frigo pendant les élections, cette loi ne devrait pas énormément bouger par la suite.
Une inscription dans la Constitution est donc la meilleure garantie de fermer une fois pour toute la porte à ces fantasmes pétroliers et gaziers vaudois. Nous voulons ainsi éviter les risques de pollution et protéger notre santé : l’extraction d’hydrocarbures induit des nuisances chimiques, odorantes et sonores. Les exemples de catastrophes liées aux hydrocarbures laissent en général une belle facture de nettoyage aux collectivités publiques touchées, sans parler du réchauffement climatique.

Pour solidaritéS, ces ressources doivent rester dans le sol. Il s’agit de transiter sans délai vers d’autres sources d’énergies non-polluantes, à commencer par le solaire.

Les hydrocarbures, c’est un danger pour:

– Les ressources en eau : l’étanchéité des puits pendant l’exploitation – mais aussi à long terme – n’est que rarement assurée. Il reste donc toujours des risques qu’un liquide ou gaz provenant du fond du puits se diffuse dans d’autres couches, particulièrement dans les réserves d’eau en sous-sol et contaminant nos nappes phréatiques.

– Notre santé: de plus en plus d’études pointent les risques potentiels pour la santé publique aux alentours des lieux d’extraction d’hydrocarbures. En effet, les adjuvants utilisés dans les fluides de fracturation peuvent affecter négativement les yeux, la peau, le système respiratoire et digestif. Ces fluides sont particulièrement reconnus pour être des perturbateurs endocriniens.

– les sols: la technique de forage et de fracturation, vantée comme maîtrisée par ses promoteurs, reste tributaire des inconnues géologiques (failles, variations locales). L’injection de fluides dans les sous-sols pour fracturer la roche peut créer des séismes.

Un puit et les installations nécessaires à son fonctionnement
 (routes, gazoducs, stockage, etc.) occupent plusieurs milliers de mètres carrés, leur durée de vie est courte et les rendements décroissent rapidement. L’exploitation des gisements requiert ainsi une multitude de puits, entraînant le phénomène de mitage du paysage.

POUR protéger notre environnement et éviter une crise climatique : la crise climatique actuelle est telle qu’il est impératif de laisser tout le CO2 et les ressources fossiles dans le sol et de ne pas les libérer dans l’atmosphère. Le pétrole, le gaz sont extraits dans le but d’une combustion, que ce soit pour du chauffage, du transport ou produire de l’électricité et participent donc au dérèglement climatique. Chaque hydrocarbure laissée dans le sous-sol représente une victoire de ce point de vue !

POUR interdire une technique dépassée et véritablement entamer le tournant énergétique : l’exploitation d’hydrocarbures a des coûts élevés et sa rentabilité reste à prouver, il est donc beaucoup plus logique d’investir dès maintenant dans les énergies propres et le tournant énergétique ! De plus, ces énergies renouvelables créent des emplois locaux à haute valeur ajoutée sur le long terme contrairement à l’exploitation d’hydrocarbures.

POUR TOUTES CES RAISONS, SIGNEZ L’INITIATIVE « POUR UN CANTON DE VAUD SANS EXTRACTION
D’HYDROCARBURES » !

11 avril 2017, 13:18 | Non classé

Trackback URI | Comments RSS

Répondre

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.