Initiative sur le remboursement des soins dentaires: pour une couverture sociale intégrale

Capture d’écran 2017-02-17 à 18.51.20

Communiqué de presse du POP Vaud et de solidaritéS Vaud, le 17 février 2017,

Initiative cantonale sur le remboursement des soins dentaires : pour une couverture sociale intégrale 

Le Conseil d’Etat vaudois a présenté ce jour un contre-projet à l’initiative déposée en 2014 par le POP et solidaritéS-Vaud « Pour le « remboursement des soins dentaires ». Ce contre-projet vise à augmenter la prise en charge des coûts des soins dentaires, en particulier pour les jeunes de moins de 18 ans.

Nous déplorons le caractère tardif de ce contre-projet, l’initiative ayant été déposée il y a deux ans et demi déjà, alors que la Constitution cantonale prévoit qu’une initiative est soumise au vote dans un délai de deux ans. Néanmoins, nous considérons que celui-ci est un pas dans la bonne direction et appelons le parlement vaudois à le soutenir. Impulsé par notre initiative, ce contre-projet témoigne en effet d’une prise de conscience de la part des autorités cantonales : la charge très importante que représentent les soins dentaires dans le budget des habitantes du Canton pousse certaines à repousser des soins voire à y renoncer, avec des conséquences désastreuses pour la santé buco-dentaire. Grâce à notre initiative, les lignes bougent.

Ceci étant, nous appelons le Grand Conseil et la population à préférer l’initiative cantonale « Pour le remboursement des soins dentaires » au contre-projet du Conseil d’Etat. En effet, l’initiative représente une avancée sociale plus ambitieuse que le contre-projet, en proposant la création d’une véritable assurance sociale pour le remboursement des soins dentaires, couvrant l’ensemble de la population, avec un financement basé sur le modèle éprouvé de l’AVS. L’initiative cantonale pour laquelle nous mènerons campagne cette année représente une extension nécessaire de la sécurité sociale, car les soins dentaires ne représentent pas seulement une lourde charge dans le budget des parents de jeunes de moins de 18 ans et pour les habitants les plus précaires, mais au-delà, pour une grande majorité de la population.

17 février 2017, 19:21 | Non classé

Trackback URI | Comments RSS

Répondre

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.