Archive Activités

Conférence-débat: MAI 68: QUELS IMPACTS EN SUISSE ET EN EUROPE DE L’EST ?

Mercredi 16 mai à 20h15
À la Fraternité (Arlaud 2, Lausanne)

Avec
JACQUELINE HEINEN, professeure émérite de sociologie et ancienne militante de la LMR
ZBIGNIEW MARCIN KOWALEWSKI, rédacteur en chef adjoint de l’édition polonaise du journal du Monde Diplomatique

Partager l’événement Facebook
Télécharger le flyer

TEXTE D’INVITATION

solidaritéS organise une conférence publique avec Jacqueline Heinen, auteure du livre 1968… Des années d’espoirs qui vient de paraître aux éditions Antipodes,  et avec Zbigniew Marcin Kowalewski, rédacteur en chef adjoint de l’édition polonaise du journal Le Monde Diplomatique.

Jacqueline Heinen présentera le contexte et les évènements de Mai 1968 en Suisse, ainsi que leurs impacts sur les mouvements de la gauche radicales.

Zbigniew Marcin Kowalewski parlera des soulèvements et mouvements d’opposition qui se sont développés dans les pays de l’Europe de l’Est, notamment le soulèvement du Printemps de Prague en Tchécoslovaquie. Nous discuterons de l’influence de mai 1968 en Europe de l’Est – alors sous le joug du « stalinisme » – et au sein de la gauche radicale antistalinienne

avril 03 2018 | Activités and En mouvement and international and National | aucun commentaire »

Conférence-débat: MAI 68, QUEL HÉRITAGE AUJOURD’HUI ?

Jeudi 19 avril à 20h15
À Pôle Sud (J-J Mercier 3, Lausanne)

Avec
ALAIN KRIVINE
Ancien militant de la Jeunesse communiste révolutionnaire
Membre actuel de la direction du NPA

Partager l’événement Facebook
Télécharger le flyer
Télécharger l’affiche

TEXTE D’INVITATION

Les années 1968 ont été un tournant dans l’histoire de la gauche radicale à travers le monde. Elles furent marquées par des mobilisations politiques et sociales d’envergure extraordinaire. A l’occasion des 50 ans de Mai 68, solidaritéS invite Alain Krivine, aujourd’hui membre de la direction du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et à l’époque militant de la Jeunesse Communiste Révolutionnaire.

Alain Krivine reviendra sur les mobilisations qui se sont développées en France cette année-là et sur l’importance des liens qui se sont formés entre les mouvements étudiants et ouvriers.

Entrainant des millions de personnes dans les rues, les grèves et les manifestations de masse qui en découlèrent constituent les plus grandes explosions sociales en France dans l’histoire récente. Elles ont entre autres permis d’obtenir en deux mois la hausse du salaire minimum, la hausse générale des salaires et une 4ème semaine de congés payés.

Si la situation politique et sociale est très différente aujourd’hui, nous discuterons des inspirations et des leçons que nous pouvons tirer des mouvements des années 1968, ainsi que des mobilisations de grande ampleur qui peuvent à nouveau voir le jour.

Dans cette perspective, nous aborderons une série de thèmes : Quelles formes donner aux organisations politiques aujourd’hui? Comment permettre la participation et l’auto-organisation des salarié-e-s? Comment articuler un programme politique global pour une transition anticapitaliste, antiraciste, féministe, internationaliste et écosocialiste?

avril 03 2018 | Activités and Economie and Education and En mouvement and international and Non classé | aucun commentaire »

Conférence-débat: GRÈVE DES FEMMES DANS L’ETAT ESPAGNOL EN 2018… 2019, EN SUISSE AUSSI!

Mardi 10 avril à 20h
Au Cazard (Pré-du-marché 15, Lausanne)

AVEC
JULIA CAMARA, porte-parole de la coordination espagnole du 8 mars et membre d’Anticapitalistas
VANESSA MONNEY
, secrétaire syndicale au Syndicat SSP Vaud, membre de solidaritéS et de Feminista

 

Partager l’événement Facebook
Télécharger le flyer

 

TEXTE D’INVITATION

Le 8 mars 2018, 5,3 millions de femmes se sont mises en grève à travers tout l’État Espagnol. Des manifestations massives – un million de personnes rien qu’à Madrid ! – ont été organisées dans 120 localités. La mobilisation dénonçait le sexisme sous toutes ses formes : inégalités salariales, violences, répartition des tâches domestiques…. Loin d’être un fait isolé, cette grève fait suite à de nombreuses mobilisations féministes dans le monde, ces dernières années. En Suisse aussi, les femmes de plus en plus nombreuses à se mobiliser pour leur émancipation et pour leurs droits contre la société patriarcale.

Les politiques d’austérité ont frappé les femmes de plein fouet et renforcé encore la précarité de beaucoup. Le mouvement #metoo a révélé l’ampleur des agressions sexuelles et du harcèlement. Les inégalités salariales restent criantes, en Espagne comme en Suisse. Les droits de femmes sont attaqués de manière frontale, notamment le droit à l’avortement.

Le renouveau des formes de féminisme au niveau international et le renforcement de leurs mobilisations ouvrent des espaces de contestation sur tous les fronts (politiques, économiques, sociaux), ne serait-ce que parce que nombre de femmes subissent toutes les formes d’oppression et d’exploitation à la fois (sexisme, racisme, discrimination de classes…). De nouvelles générations ont développé leurs propres mots d’ordre et investi de nouveaux champs d’action.

Pour discuter de la grève de l’État espagnol et des perspectives, en Europe et en Suisse, solidaritéS organise une série de conférences en Suisse romande avec Julia Cámara, militante d’Anticapitalistas et porte-parole de la coordination espagnole 8 mars à Madrid. A Lausanne, elle sera accompagnée de Vanessa Monney, militante féministe, secrétaire syndicale et membre de solidaritéS.

La conférence aura également lieu à:
– Neuchâtel : Mercredi 11 avril – FLSH, Espace Agassiz – 18h15
– Genève : Jeudi 12 – Café Gavroche (Boulevard James-Fazy 4) – 19h

avril 02 2018 | Activités and En mouvement and Féminin/masculin and Féminisme and LGBT | aucun commentaire »

Faites un don à la campagne pour le remboursement des soins dentaires!

La campagne pour l’initiative populaire cantonale pour le remboursement des soins dentaires dans le canton de Vaud, qui sera soumise au vote le 4 mars 2018, est lancée.

A défaut d’arguments, nos adversaires ont des moyens considérables pour combattre cette mesure de solidarité et de santé publique. Le Comité d’initiative a beaucoup de forces vives, mais manque cruellement de ressources financières.

Un don de votre part, même modeste, nous permettra de faire accepter cette mesure devant la population. Vous pouvez faire un don par SMS ou sur le CCP du Comité, tel qu’expliqué ci-dessous.

Nous vous remercions par avance pour votre soutien et votre engagement, et vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année !!!

 

Pour une santé éclatante, faites un don!

→ Par SMS

Au nº 488:
Envoyez «DENT» suivi du montant de votre contribution (1—100 francs)

Par exemple: DENT20

→ Par CCP

14—392681—4
Mention «soins dentaires»

Initiative pour le remboursement des soins dentaires: de quoi s’agit-il ?

Lancée en 2014 par une large coalition de partis politiques (le POP, solidaritéS, le Parti socialiste, les Verts), de syndicats (UNIA, SSP, SUD) et d’associations (l’AVIVO, le Mouvement populaire des familles), cette initiative propose que l’Etat mette en place une assurance publique universelle pour le remboursement des soins dentaires de base, ainsi qu’un réel dispositif de prévention en matière de santé bucco-dentaire pour tous les enfants scolarisés. L’initiative propose également la mise en place d’un réseau de policliniques dentaires régionales. Refusée par une courte majorité du Grand Conseil vaudois, cette proposition est néanmoins soutenue par le Conseil d’Etat.

Une urgence sociale

Cette initiative répond à un besoin urgent pour la population vaudoise. Les coûts engendrés par les soins dentaires sont très importants et ne sont pas pris en charge. C’est donc la logique du chacun pour soi qui s’applique, ce qui n’est pas acceptable dans le domaine de la santé. Par conséquent, de nombreuses personnes renoncent à des soins qui pourraient prévenir des interventions lourdes et des problèmes de santé plus graves. D’autres plongent dans la précarité, s’endettant pour payer la facture du dentiste. Ainsi, cette initiative permettrait à long terme une amélioration de la santé publique et donc une réduction générale des coûts. Le financement de l’assurance serait garanti par un prélèvement paritaire sur le revenu (50% salarié·e, 50% employeur), estimé au total à environ 0.5% du salaire brut. Il reprendrait donc le modèle de financement stable et éprouvé de l’AVS. Ainsi, une personne gagnant 6’000 francs verrait l’entier de ses frais dentaires de base ainsi que ceux de ses enfant et parents à la retraite remboursés pour seulement 30 francs par mois !

Nos adversaires ont de gros moyens, aidez-nous à faire face!

Nous savons que les opposant·es investiront des ressources financières très importantes pour combattre cette initiative. Bien sûr, nous mettrons tout en œuvre pour faire aboutir cette proposition devant la population, malgré ces disparités financières prévisibles. L’argent reste toutefois un enjeu important dans une campagne de votation. Vos dons nous aideront à diffuser un argumentaire détaillé dans toutes les boîtes aux lettres du canton, à rendre visibles nos arguments dans l’espace public, à organiser des rencontres et des débats avec la population, ou encore à mener une campagne dynamique sur les réseaux sociaux…

Alors n’attendez-pas!
Pour des soins dentaires accessibles à toutes et à tous, faites un don!

→ Par SMS

Au nº 488:
Envoyez «DENT» suivi du montant de votre contribution (1—100 francs)

Par exemple: DENT20

→ Par CCP

14—392681—4
Mention «soins dentaires»

décembre 11 2017 | Activités and Grand Conseil and Vaud and Votations | aucun commentaire »

Café politique : Le Pape François – un révolutionnaire ?

CP_Pape_image_newsletter

Conférence-débat de solidaritéS Vaud avec :
Jacques Berset (journaliste RP à Cath.ch)

Le nouveau Pape François élu en 2013 étonne. Ses prises de positions tranchent non seulement avec l’attitude traditionnelle de l’église catholique mais aussi avec les logiques du système économique actuel:
► Soutien aux réfugiés
► Positions sociales relativement progressistes (homosexualité, LGBT, institution du mariage)
► Préoccupation écologique forte (Encyclique écologique Laudato si’)
► Dénonciation de l’accaparement des terres par les instituts financiers
► Remise en question de la spéculation financière

Quelles sont sa formation et trajectoire religieuse et politique ?
Quel pari a bien pu faire le Vatican en élisant le Pape Francois ?
Est-il un véritable allié des mouvements sociaux ?
Comment est-il perçu au sein de la communauté religieuse suisse ? 


Jeudi 2 juin 2016 à 20h00

Espace Dickens
Dickens 4
Lausanne

mai 19 2016 | Activités | aucun commentaire »

DANS LA RUE CONTRE MONSANTO

Capture d’écran 2016-05-13 à 14.32.41
« Agriculture durable »
, « travailler avec les agriculteurs », « préserver l’avenir de la planète »… De telles formules défilent en cascade sur le site internet de Monsanto, géant des semences transgéniques et des pesticides toxiques. A l’image du lobby de l’industrie nucléaire, les multinationales actives dans le domaine des organismes génétiquement modifiés (OGM) sont passées maître dans l’art de promouvoir le respect de l’environnement, tout en provoquant certaines des plus violentes perturbations de notre écosystème. Stérilisation des sols, destruction de la biodiversité, infections des denrées alimentaires, voilà le bilan réel de cette société. Déconstruire sa propagande et condamner sa politique est une nécessité absolue. La marche du 21 mai prochain en est une belle occasion.

 1500 personnes pour protester  l’an dernier contre la politique de l’entreprise multinationale de Monsanto, dans les rues de Morges où son siège est installé. Une affluence aussi surprenante que positive, et qu’il s’agit au moins de réitérer cette année. Car depuis, les pratiques du colosse américain de l’OGM ne se sont pas améliorées, loin s’en faut.

En effet, Monsanto ne cesse d’accumuler les procès pour abus de propriété, fraudes scientifiques ou intoxications, en témoignent par exemple les procédures entamées en septembre 2015 contre la multinationale à Los Angeles et à New York par des travailleurs·euses agricoles ayant développé des cancers des os ou des leucémies en raison de leur manipulation du Roundup, l’herbicide le plus largement diffusé par Monsanto (Libération, 2 décembre 2015). lire la suite »

mai 13 2016 | Activités and Eco-logique and Economie and En mouvement and international and Vaud | aucun commentaire »

Ciné-débat sur les 5 ans de la révolution égyptienne

Capture d’écran 2016-05-11 à 11.57.33
solidaritéS Vaud vous invite à passer une soirée au Cinéma CityClub, mardi 17 mai, autour de la révolution égyptienne avec une conférence-débat en présence d’activistes de la région, suivi de la diffusion du documentaire Je suis le Peuple de Anna Roussillon.

Cette soirée permettra de revenir sur les perspectives du soulèvement populaire égyptien 5 ans après le début du processus révolutionnaire en janvier 2011 qui a fait chuté le dictateur Moubarak et de rappeler que, contrairement à ce qu’affirment les médias dominants, ces processus sont toujours ouverts malgré les difficultés et les obstacles qui se dressent devant eux.

En témoigne l’actualité du 15 avril 2016 où plus d’un millier de personnes ont manifesté, dans le centre du Caire, demandant la «chute du régime» du dictateur Abdel Fatah al-Sissi.

18h Conférence – débat avec Youssef El-Chazli et Joseph Daher
20h Projection du film Je suis le peuple de Anna Roussillon

Entrée film : 10.- (petite restauration sur place)

Événement Facebook

Bande-annonce de Je suis le peuple

lire la suite »

mai 11 2016 | Activités | aucun commentaire »

Ciné-débat sur les luttes du peuple grec avec Yannis Youlountas

CineGrece_A3
GRÈCE : HISTOIRE ET ACTUALITÉ D’UNE TERRE DE LUTTE AVEC 
YANNIS YOULOUNTAS
Lundi 28 mars – 17H00
Cinéma CityClub Pully

solidaritéS Vaud vous invite à passer une soirée avec Yannis Youlountas philosophe et cinéaste franco-grec. Auteur de «Paroles de murs athéniens» et «Exarcheia la noire, au cœur de la Grèce qui résiste» aux Editions Libertaires et réalisateur de «Ne vivons plus comme des esclaves» et de «Je lutte donc je suis».

Pour comprendre la situation actuelle en Grèce, il est bon de revenir un peu en arrière. Un berceau glorieux et mythique, puis des siècles d’occupations et de dictatures ont forgé une expérience étonnante en matière de résistance et de création. Par exemple, le quartier d’Exarcheia au centre d’Athènes, qui est le cœur des luttes et des alternatives. D’innombrables initiatives se sont également développées ailleurs, notamment dans les campagnes, soutenues par un puissant mouvement social.

Cette conférence à travers le temps permettra, pour ceux qui le souhaitent, de mieux comprendre l’aventure historique, politique et sociale d’une péninsule en forme de main qui semble répandre ses îles dans la Méditerranée et ses idées en Europe et ailleurs.

Avec le soutien du journal Le Courrier et de l’association Espace Dickens.

17h00 Ouverture des portes
17h15 Conférence-débat avec Yannis Youlountas

20h00 Projection du film « Je lutte donc je suis »

Entrée prix libre (10.- conseillé)
Petite restauration grecque sur place

Bande annonce

Événement Facebook

mars 27 2016 | Activités and international | aucun commentaire »

Conférences - Débats avec Hèla Yousfi sur l’UGTT en Tunisie

2016-02-24-Hela-Yousfi-web-usv

Conférences — Débats
avec Hèla Yousfi
Jeudi 25 février 2016 · 20h
Maison de Quartier Sous-Gare
Lausanne

Hèla Yousfi est docteure, activiste et maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine et auteure de « L’UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail), une passion tunisienne : enquête sur les syndicalistes en révolution (2011-2014) »

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) est la première force syndicale tunisienne et a longtemps aussi été la seule. Pierre angulaire du mouvement national du temps de la colonisation, l’UGTT a toujours joué un rôle cardinal dans la vie politique tunisienne. Poussée par le puissant soulèvement populaire déclenché le 17 décembre 2010, l’UGTT, s’est trouvée nettement engagée dans l’action, sa capacité de mobilisation lui permettant de peser sur la transformation du champ politique tunisien. lire la suite »

février 04 2016 | Activités and Lausanne | aucun commentaire »

Manifestation pour l’élimination des violences à l’égard des femmes

Capture d’écran 2015-11-23 à 14.49.02

Les revendications du Collectif Féministe du 25 novembre (Journée Internationale pour l’Elimination des Violences à l’égard des Femmes). Parce que les violences sexistes nous touchent toutes, ici et ailleurs, nous sommes en lutte car nous voulons :

  • Que les violences sexistes soient reconnues comme des violences spécifiques ;
  • Une nouvelle enquête sur les violences envers les femmes en Suisse qui permettrait de mieux connaître l’ampleur du problème ;
  • Que les médias remettent en question leur traitement éditorial des violences sexistes ;
  • Que les violences faites aux femmes deviennent une réelle priorité politique, avec :
    • des subventions pérennes aux associations de prise en charge,
    • l’obligation aux agent.e.s de l’État (personnel soignant, enseignantes, policieres, personnel administratif etc.) d’être formé.e.s sur la dynamique des violences masculines contre les femmes,
    • des mesures intégrales de prévention, détection précoce et sensibilisation aux violences contre les femmes,
    • la mise en place de mesures incitatives pour que le secteur privé prenne également en charge la question du harcèlement sexuel, mais aussi des violences sexuelles et conjugales.
    • la garantie des droits pour toutes les femmes, en particulier ceux des femmes sans-papiers qui subissent la double peine: violences institutionnelles et violences sexistes.

NOUS EXIGEONS UNE VIE LIBRE POUR LES FEMMES, SANS VIOLENCES SEXISTES !

Plus d’infos

MANIFESTATION
Mercredi 25 novembre
 – 19h
Place Chauderon
LAUSANNE

novembre 23 2015 | Activités and Féminisme and Lausanne | aucun commentaire »

Suivant »