Archive Féminin/masculin

Droit à l’avortement : battons le pavé pour les droits des femmes, samedi 18 janvier à Lausanne !

Face à l’initiative de la droite réactionnaire « Le financement de l’avortement est une affaire privée », qui nous ramène à un débat d’il y a quarante ans en arrière en matière de droits des femmes, il est urgent de se mobiliser et de renforcer un mouvement féministe combatif incluant les nouvelles générations. Derrière un argumentaire financier hypocrite (les coûts des avortements équivalent à 0,02 % des coûts globaux de la santé, à savoir 5 centimes par mois pour chaque personne majeure assurée), ce sont les droits des femmes qui sont visés. Chaque femme doit être libre de disposer de son corps en ayant le choix d’interrompre une grossesse non voulue, et ce, indépendamment de ses ressources financières. Rappelons aussi que chaque homme est co-responsable lors d’une grossesse non-désirée. C’est pourquoi, nous vous appelons toutes et tous à vous rassembler pour manifester bruyamment pour défendre le droit à l’avortement libre et remboursé par l’assurance :

samedi 18 janvier 2014
14 h
place Saint-François

Organisée par le CLAC – Collectif pour la liberté de l’avortement et de la contraception. Site web. Page Facebook.

janvier 10 2014 | Economie and Education and Féminin/masculin and Féminisme and National and Santé | 1 Commentaire »

Participez à l’Université de printemps de solidaritéS

Oser lutter
Université de Printemps du bimensuel solidaritéS
3 – 5 mai 2013, Lignerolle (Romainmôtier)

Cette année, pour sa 4e édition, l’Université de printemps de solidaritéS est placée sous le signe de la lutte. Oser lutter, c’est traduire son indignation dans l’action collective, en inventant parfois aussi de nouvelles formes de protagonisme. Après l’Amérique latine, l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, l’Europe du Sud a été le théâtre de multiples mobilisations, dont le trait commun réside dans la réappropriation de l’espace public. Elles ont su mettre en mouvement de larges couches de la population – salarié·e·s, jeunes, sans emploi, femmes et hommes – pour défendre le bien commun et dire non à la logique du capital.

Nos trois plénières du vendredi, samedi et dimanche insistent sur la diversité des mouvements sociaux en cours, porteurs d’une nouvelle radicalité. Elles s’intéressent en particulier à leurs acteurs·trices : les femmes, à l’avant-garde de l’opposition à la contre-révolution dans la région arabe, qui renouvellent aussi les répertoires d’action en Europe et en Amérique latine; les tra­vail­leurs·euses, qui doivent partout réinventer les modalités de la confrontation, en associant à leurs combats les chô­meurs·euses et les ha­bitant·e·s des quartiers populaires; les peuples des pays les plus brutalement touchés par les plans d’ajustement structurels en cours, notamment dans le Sud de l’Europe.

Téléchargez le programme ici

Pour vous inscrire et toutes les questions pratiques: uni2013@solidarites.ch
Dernier délai d’inscription: 30 avril.

avril 17 2013 | Antiracisme and Eco-logique and Economie and Education and Féminin/masculin and Féminisme and international and Travail | aucun commentaire »

Un nouveau cycle de formation proposé par solidaritéS Vaud

Formations 2012–2013 de solidaritéS Vaud

solidaritéS Vaud propose des courtes formations qui ont lieu le samedi après-midi afin d’aiguiser le sens critique des participant-e-s, dans une ambiance studieuse mais détendue et ouverte à la discussion. Ces formations se veulent ouvertes à toute personne intéressée et curieuse et également d’un accès relativement facile.

Voici le programme:

  • 17 novembre: La presse et l’hégémonie idéologique bourgeoise
  • 8 décembre: Etre anti-impérialiste, qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui ?
  • 19 janvier: Etre anticapitaliste, qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui ?
  • 23 février: Etre féministe, qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui ?
  • 23 mars: Etre antiraciste, qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui ?
  • 27 avril: Etre écosocialiste, qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui ?
  • 25 mai: Etre socialiste, qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui ?

lire la suite »

novembre 15 2012 | Antiracisme and Eco-logique and Economie and Education and Féminin/masculin and Lausanne and National and Santé and Travail | 1 Commentaire »

Le fond de l’air est rouge?

Les 18, 19 et 20 mai prochain aura lieu à Lignerolle (La Bessonnaz, dans le jura vaudois), la troisième édition de l’Université de Printemps du mouvement solidaritéS. L’occasion de débattre, d’échanger et de se détendre au vert tout un weekend.
Deux jours et demi de débat se préparent autour de la question qui semble à bien des égards hanter tous les esprits : avec la crise, le capitalisme a choisi de mener la guerre?; il ampute sans anesthésie?; l’heure est à la lutte, à la mobilisation de celles et ceux d’en bas, mais saurons-nous faire triompher un autre projet de société ?

Téléchargez le programme

Inscription: giulia.willig@gmail.com

mai 02 2012 | Antiracisme and Eco-logique and Economie and Education and Féminin/masculin and international and National and Santé and Travail and Vaud | aucun commentaire »

Elections cantonales

 Ensemble traçons d’autres voies

Communiqué de presse

Rassemblés par une convergence des courants de la «gauche de gauche» et de l’objection de croissance, et unis derrière le slogan «Ensemble, traçons d’autres voies», Alternatives, Point de départ, Le POP et solidaritéS lancent aujourd’hui leur campagne pour les élections cantonales vaudoises du 11 mars 2012, en présentant une liste commune pour le  Conseil d’Etat sous la bannière de La Gauche.

Les cinq candidates et candidats de La Gauche pour l’élection du Conseil d’Etat sont : Soufia Fekih, Aurélie Wydler, Jean-Michel Dolivo, Yvan Luccarini et Julien Sansonnens.

Des listes communes sont également présentées pour l’élection du Grand Conseil dans sept arrondissements et sous-arrondissements (Lausanne-Ville, Romanel, Ouest-lausannois, Yverdon, Vallée de Joux, Riviera et Pays-d’Enhaut). Ce sont environ 80 candidates et candidats sur l’ensemble du Canton, issus de tous les milieux professionnels et sociaux et insérés dans un réseau associatif et syndical dense.

La Gauche a mené de nombreuses batailles au Grand Conseil durant la législature écoulée (droit au salaire minimum, protection des locataires, suppression des cadeaux fiscaux aux riches, etc.) et elle compte les poursuivre. Trois député·e·s sortants de La Gauche se représentent à l’élection du Grand Conseil.

Le programme de La Gauche et des quatre forces qui sont inscrites dans cette campagne unitaire se veut résolument combatif, et propose un réel changement de cap. Il se concentre sur plusieurs thèmes: logement, fiscalité, réduction de temps de travail, chômage, santé, crise écologique, critique de la croissance, divisions racistes et xénophobes, salaire minimum et bien-être.
Ces thèmes sont illustrés par des slogans, déclinés selon les sensibilités des régions, et mis en avant par nos affiches:
•    Le logement est un droit – Non aux loyers spéculatifs.
•    Le logement : un besoin, un droit, pas un marché.
•    Les riches deviennent toujours plus riches – Supprimons les cadeaux fiscaux.
•    Travailler moins, pour vivre mieux.
•    Le chômage augmente – Travailler moins pour travailler tous.
•    Soins dentaires, frais d’enfer – Pour une assurance cantonale publique.
•    Une seule planète. Croissance infinie ?
•    Le réchauffement climatique s’accélère – En finir avec la croissance à tout prix.
•    Le racisme nous divise – Non aux discriminations ! Régularisons les sans-papiers.
•    Salaire minimum ? Au minimum !
•    Toujours plus de travailleuses pauvres – Introduisons un salaire minimum !
•    Moins de biens, plus de liens.

Les candidates et candidats de La Gauche (Alternatives, Point de départ, Le POP et solidaritéS) au Conseil d’Etat et au Grand Conseil se réjouissent de rencontrer les citoyennes et citoyens et de dialoguer avec eux lors des nombreux stands qu’ils animeront dans plusieurs villes du canton.

Mathias Humbert (La Gauche Vaud), Alain Gonthier (Alternatives), Yvan Luccarini (Point de départ), Julien Sansonnens (POP & Gauche en mouvement), Pierre-Yves Oppikofer (solidaritéS).

Contacts

La Gauche Vaud: Mathias Humbert: 079 720 65 60 – mathias.humbert@gmail.com
Alternatives: Alain Gonthier: 079 442 67 41 – alain.gonthier@bluewin.ch
Point de départ: Yvan Luccarini: 021 921 64 26 – yvan@luccarini.ch www.pointdedepart.ch
POP & Gauche en mouvement: Julien Sansonnens: 078 607 19 79 – julien@jsansonnens.ch
solidaritéS: Pierre-Yves Oppikofer: 078 712 75 13 – pierre-yves.oppikofer@bluewin.ch

janvier 10 2012 | Eco-logique and Economie and Féminin/masculin and Grand Conseil and Lausanne and Santé and Travail and Vaud | aucun commentaire »

Absolument

Non aux discriminations et au racisme. Banderole de solidaritéS Vaud.

octobre 13 2011 | Antiracisme and Elections fédérales and Féminin/masculin and Images et paroles and Lausanne and National and Vaud | aucun commentaire »

L’égalité entre hommes et femmes ? Oui, absolument !

Ces dernières décennies, les idées féministes ont fait leur chemin. Des avancées, arrachées de hautes luttes par les femmes elles-mêmes, ont permis non seulement de redéfinir les perceptions traditionnelles de ce qu’étaient la famille, le travail et la dignité mais également d’acquérir une plus grande indépendance économique, sociale et politique.

En Suisse, parmi les acquis les plus récents, on compte la loi sur l’égalité, entrée en vigueur en 1996, la dépénalisation de l’avortement en 2002 et l’institutionnalisation du congé de maternité en 2005. L’égalité entre les hommes et les femmes a donc, certes, progressé, mais dans une mesure encore insuffisante. En outre la crise économique actuelle stimule le retour à un conservatisme qui nous rappelle que les acquis ne le sont jamais tout à fait. Preuve en est l’initiative fédérale lancée par le comité « Financer l’avortement est une affaire privée – alléger l’assurance maladie en radiant les coûts de l’interruption de grossesse de l’assurance de base ». lire la suite »

octobre 13 2011 | Elections fédérales and Féminin/masculin and National and Travail | aucun commentaire »

«Mon engagement est parti du sentiment que quelque chose ne tourne pas rond»

Isabelle Lucas

« Née d’un couple mixte avec une mère suisse – un des pays les plus riches du monde – et un père haïtien – un des pays les plus pauvres de la planète – j’ai eu, depuis toute jeune, le sentiment qu’il existait de profondes injustices dans les possibilités d’accéder à des conditions de vie humainement dignes suivant le lieu de sa naissance. Noire dans un pays blanc, je me suis rapidement rendu compte que le comportement des un·e·s et des autres n’étaient pas toujours le même avec moi qu’avec mes petits camarades. Il en résultait parfois un sentiment de malaise sans que je puisse le comprendre. Enfin, les fins de mois étaient souvent difficiles, malgré un travail intense, dans un pays où l’argent coule à flot. Il y avait là, dans ma tête d’enfant, des contradictions troublantes. Suivant le lieu de vie, la couleur de la peau, le montant du compte en banque, mais aussi l’appartenance de sexe (ce que je réalisais plus tard à l’adolescence), je voyais bien que les conditions de vie, ou de choix de vie, n’avaient pas les mêmes potentialités. Donc mon engagement actuel est parti d’abord d’un ressenti, celui que quelque chose ne tournait pas rond, qu’il y avait des injustices et que celles-ci pouvaient prendre des proportions inconsidérées et révoltantes. J’étais alors profondément affectée par les lynchages de Noir·e·s opérés par le Ku Klux Klan aux Etats-Unis, par le travail des enfants dans les mines, celui des Sud-Américaines dans les zones franches (maquiladoras) du Mexique, mais aussi, dans ma vie quotidienne, par le racisme ordinaire, la vie des working poor que je connaissais ou la suffisance des « héritier·e·s ». lire la suite »

octobre 05 2011 | Antiracisme and Economie and Féminin/masculin and Images et paroles and international and Lausanne and National and Travail and Vaud | aucun commentaire »

Notre candidat sur La Télé

«La Télé en campagne», l’émission politique de la chaîne privée locale La Télé, a rencontré Pierre Conscience, membre de solidaritéS et, pour l’instant, candidat au Conseil des Etats.

Regarder l’émission (il y a un petit temps d’attente – ne vous impatientez pas !)

juin 27 2011 | Elections fédérales and Féminin/masculin and Images et paroles and Lausanne and National and Vaud | aucun commentaire »

Elles sont faites pour lutter, pour lutter, quand c’est leur colère qui remue la Terre!

img_9703.JPGLausanne, le 14 juin 2011 – 1500 manifestant.e.s  © François Graf

juin 16 2011 | Féminin/masculin and Images et paroles and Lausanne and Vaud | aucun commentaire »

« Précédent - Suivant »