Conférences - Débats avec Hèla Yousfi sur l’UGTT en Tunisie

2016-02-24-Hela-Yousfi-web-usv

Conférences — Débats
avec Hèla Yousfi
Jeudi 25 février 2016 · 20h
Maison de Quartier Sous-Gare
Lausanne

Hèla Yousfi est docteure, activiste et maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine et auteure de « L’UGTT (Union Générale Tunisienne du Travail), une passion tunisienne : enquête sur les syndicalistes en révolution (2011-2014) »

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) est la première force syndicale tunisienne et a longtemps aussi été la seule. Pierre angulaire du mouvement national du temps de la colonisation, l’UGTT a toujours joué un rôle cardinal dans la vie politique tunisienne. Poussée par le puissant soulèvement populaire déclenché le 17 décembre 2010, l’UGTT, s’est trouvée nettement engagée dans l’action, sa capacité de mobilisation lui permettant de peser sur la transformation du champ politique tunisien. lire la suite »

4 février 2016 | Activités / Lausanne | Aucun commentaire »

Le GTGS un espace de discussion autour des questions de genre et LGBTIQ

black feminism

Le Groupe de travail Genre et société  (GTGS) est un espace de discussion et de formation autour des questions de genre et LGBTIQ. Il a commencé à se réunir en mars 2015 et réunit depuis ce temps-là un noyau dur d’une dizaine de militantes et de militants, soit affiliés à Solidarités Vaud, soit sympathisant·e·s. 

Ce groupe est un espace de discussion et de formation, où ses membres peuvent échanger sur un thème qui les intéresse de manière plus chaleureuse et conviviale que dans des cadres plus formels. D’ailleurs, pas besoin d’avoir un niveau de connaissances élevé, nous sommes-là pour nous former ensemble. Notre objectif, à terme, est d’organiser des évènements autour des problématiques du genre et LGBTIQ. Nous nous pensons également comme un espace de référence et de consultation pour solidaritéS sur les questions de sexisme et de LGBTIQ-phobie à l’externe et à l’interne du mouvement.

Bien que chaque membre du GTGS ait le droit d’avoir sa propre vision des problématiques féministes et LGBTIQ, notre approche tend résolument vers un féminisme inclusif, voire intersectionnel. Une perspective radicalement anticapitaliste est également au centre de nos réflexions.

Donc, si vous intéressez aux questions de genre et de LGBTIQ, que notre approche vous parle et que vous avez un mercredi par mois à nous consacrer, n’hésitez pas à nous rejoindre.

Contact : vaud@solidarites.ch

4 février 2016 | Non classé | Aucun commentaire »

Vevey – Pour une alternative à gauche

Image_VD

Le groupe Décroissance-Alternatives présente 20 candidat·e·s au Conseil communal de Vevey et un candidat à la municipalité, Yvan Luccarini. Entretien avec Alain Gonthier, l’un de ses animateurs.

Peux-tu nous parler de la gauche alternative de Vevey et notamment du groupe Décroissance-Alternatives ?

 Alain Gonthier  Un groupe « de gauche active à fortes préoccupations écologiques » est actif au Conseil communal depuis les élections de 1989. Tout d’abord affilié cantonalement, il s’est autonomisé en 2006 sous le nom « Alternatives », du fait que la majorité des membres n’était politiquement active que localement. Dès 2011, des contacts se sont noués avec le courant de la Décroissance, au fil d’activités associatives communes, de deux référendums communaux victorieux, et d’une participation sous le nom « La Gauche » aux cantonales de 2012. Enfin, lors de l’élection partielle de juin 2015, Alternatives a soutenu la candidature d’Yvan Luccarini (Décroissance), qui a dépassé le candidat PS-Verts au premier tour et n’a échoué au second que de 7 voix dans une triangulaire droite-centre-­« gauche unie ». Une candidature Décroissance-­Alternatives s’imposait donc.

Pourquoi vous présenter à la Municipalité de Vevey, et pour quelles raisons le faire séparément du PS et des Verts ?

Même si cela fait débat entre nous, nous pensons qu’il y a des possibilités de faire avancer nos idées et propositions au sein d’un exécutif communal, y compris en l’absence d’un mouvement populaire fort. De plus, quoi qu’on en pense sur le fond, il faut se présenter à la municipalité pour exister dans les médias, une candidature au seul conseil communal n’étant pour eux digne d’aucun intérêt. Une liste commune « à gauche » n’a même pas été discutée, car faire une seule campagne avec un seul contenu pour le conseil communal et la municipalité est une évidence pour nous. lire la suite »

4 février 2016 | Conseil communal | Aucun commentaire »

Yverdon – Pour une alternative à gauche

cc3

Notre militante Tania Diaz sera candidate du groupe « Solidarité & Ecologie – La Gauche » aux élections à la municipalité d’Yverdon. De même que pour la candidature de Pierre Conscience et Hadrien Buclin pour la municipalité de Lausanne, la gauche radicale d’Yverdon a décidé de partir sans les Verts et les roses au premier tour, pour proposer une alternative clairement ancrée à gauche à l’Exécutif de la deuxième plus grande ville du canton. Entretien avec la candidate. (JL)

Tout d’abord, est-ce que tu peux nous parler de la gauche radicale d’Yverdon et notamment du groupe Solidarité & Ecologie – La Gauche ?

 Tania Diaz  L’association S&E a été créée en 1992 et siège depuis au Conseil communal. Le groupe compte une quarantaine de militant·e·s qui sont des citoyen·ne·s indépendant·e·s, membre du monde associatif, du POP, de solidaritéS, de La Gauche ou d’autres formations, mais tou·te·s avec un engagement militant. Tou·te·s expriment le besoin de changements profonds du système économique, social et environnemental. Actuellement, au Conseil communal siègent six conseiller·ère·s de cette formation.

Pourquoi vous présenter à la Municipalité d’Yverdon, et pour quelles raisons le faire séparés du PS et des Verts ?

Je me présente à la municipalité car j’estime que c’est le moment de m’engager à un autre niveau. Par ma profession d’assistante sociale, mes engagements dans le monde associatif et mes activités de militante, je suis sensibilisée à l’importance de l’engagement politique. Ces dernières années, j’ai contribué aux changements de ma ville par mon vote et mon engagement associatif. Aujourd’hui, j’ai envie de m’investir autrement, d’être là où se prennent des décisions importantes concernant la ville et ses habitant·e·s. J’ai envie de défendre des projets pour ma ville. Mes différentes expériences sur  le plan professionnel et militant m’apportent un autre regard, une autre manière d’aborder les problématiques. lire la suite »

4 février 2016 | Conseil communal | Aucun commentaire »

RIE3 – NON à une véritable arnaque !

11057447_177697272599198_3188697760063190915_o

 Jeudi 21 janvier, à deux mois de la votation sur la RIE 3 VD, le Conseil d’Etat vaudois a présenté une révision de la péréquation intercommunale.

Présentées à la va-vite, ces mesures ont uniquement pour but de servir d’écran de fumée. Le Conseil d’Etat joue une nouvelle fois aux apprentis sorciers en essayant de faire croire à la population vaudoise qu’il suffit de répartir différemment les pertes pour les annuler. Nous ne sommes pas dupes. Ces pertes seront lourdes et ne pourront être compensées que par des coupes dans les prestations et des hausses des impôts communaux.  lire la suite »

3 février 2016 | RIE3 / Vaud | Aucun commentaire »

Débat contradictoire: Le renvoi automatique des étrangers criminels, contraire ou non aux droits fondamentaux?

tract-A5_F2

Initiative UDC de mise en oeuvre, soumise au vote le 28 février 2016
DÉBAT CONTRADICTOIRE: Le renvoi automatique des étrangers criminels, contraire ou non aux droits fondamentaux ?

Lundi 8 février à 20:15
Pôle Sud (salle AIDA)
Lausanne (3 rue J.-J. Mercier)


Intervenants :

Pierre CONSCIENCE (solidaritéS), candidat à la Municipalité
Claude-Alain VOIBLET (UDC), Député, candidat à la Municipalité
Modération : Laura DROMPT, journaliste (Le Courrier)

lire la suite »

3 février 2016 | Non classé | Aucun commentaire »

« JE LUTTE DONC JE SUIS » en présence du réalisateur Yannis Youlountas

affiche_legere_sites-2

 

CINÉMA-DÉBAT 

LES PEUPLES LUTTENT CONTRE CONTRE LES POLITIQUES D’AUSTÉRITÉ EN EUROPE

solidaritéS organise une tournée du documentaire  « JE LUTTE DONC JE SUIS » en présence du réalisateur Yannis Youlountas, les trois projections seront suivies d’un débat sur la situation politique en Grèce et en Espagne.

Lausanne
Jeudi 20 janvier – 18h30
Espace Dickens (4 Av. Dickens)


« De Grèce et d’Espagne, un vent du sud souffle sur l’Europe contre la résignation. Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras. Une même devise résume leur courage de résister, leur joie de créer et leur persévérance à toute épreuve : « JE LUTTE DONC JE SUIS » (prononcer « AGONIZOMAI ARA IPARKO » en grec et « LUCHO LUEGO EXISTO » en espagnol). Quelques mots pour vivre debout, parce que rester assis, c’est se mettre à genoux. Une brise marine, souriante et solidaire, de Barcelone à Athènes et d’Andalousie en Crète, qui repousse les nuages du pessimisme. Un voyage palpitant en musique, d’un bout à l’autre de la Méditerranée, en terres de luttes et d’utopie.»

Avec le soutien du Courrier

lire la suite »

12 janvier 2016 | Non classé | Aucun commentaire »

72 candidat-e-s d’Ensemble à Gauche aux élections communales 2016 de Lausanne

EC2016_EAG_Tract-f_web

La coalition Ensemble à Gauche (PoP – solidaritéS – indépendant-e-s) lance une liste de 72 candidat-e-s pour les élections communales de Lausanne du 28 février 2015.  Cette liste réunit  33 femmes et 39 hommes pour un engagement solidaire, populaire et écologiste. Nos futur-e-s élu-e-s feront ainsi entendre au Conseil communal une voix clairement ancrée à gauche et sans compromis. lire la suite »

7 janvier 2016 | Conseil communal | Aucun commentaire »

Hadrien Buclin et Pierre Conscience pour une alternative à gauche!

Capture d’écran 2015-12-28 à 11.28.24

À Lausanne, solidaritéS Vaud présente deux candidats pour le 1ertour des élections à la Municipalité, le 28 février 2016: Hadrien Buclin (29 ans), conseiller communal et chargé de cours à l’UNIL, et Pierre Conscience (26 ans), secrétaire de notre mouvement et actif au Collectif R. Nous proposons ainsi aux électrices et électeurs lausannois une alternative clairement ancrée à gauche, face au bilan de la Municipalité rose-rouge-verte sortante. Entretien avec les candidats.

Pourquoi vous présenter à la Municipalité de Lausanne, et pour quelles raisons le faire séparés des camarades du POP?

Hadrien Buclin: L’élection à la Municipalité comporte deux tours. Il est décisif qu’au premier tour, chaque sensibilité politique s’exprime. Nous aurions aimé mener la campagne communale ensemble avec nos camarades du POP, sur la base d’une indépendance vis-à-vis du PS et des Verts, et en dressant un bilan critique de la Municipalité sortante. Si nous sommes heureux qu’une liste commune pour le Conseil Communal soit acquise, nous regrettons que le POP ait refusé cette unité pour l’exécutif. En effet, leurs militant·e·s ont opté pour un choix tactique différent : partir dès le 1er tour sur un ticket commun avec le PS et les Verts.

Pierre Conscience: D’un point de vue électoral, nous comprenons cette décision. Néanmoins, faire entendre une autre voix, proposer une vraie alternative à gauche de la politique menée par la Municipalité actuelle nous semble plus important que les calculs électoraux, par ailleurs discutables. En effet, je rappelle que c’est une liste POP–­solidaritéS qui avait permis d’élire Marc Vuilleumier pour la première fois, il y a presque 10 ans. lire la suite »

28 décembre 2015 | Conseil communal / Lausanne / Municipalité | Aucun commentaire »

14 390 signatures contre la RIE3-VD!

Capture d’écran 2015-12-21 à 18.24.22

Avec 14’390 signatures validées par les communes vaudoises, et déposées aujourd’hui même au Secteur des droits politiques de l’Etat de Vaud, la Coalition « Touche pas à mes services publics » a le plaisir d’annoncer que le référendum cantonal contre la réforme fiscale « RIE3-VD » a abouti.

Ainsi, la Coalition est heureuse de pouvoir offrir à la population vaudoise la possibilité de s’exprimer démocratiquement sur cette réforme. Car en effet, opposants et défenseurs de la feuille de route fiscale du Conseil d’Etat s’accordent sur un point : elle est absolument cruciale. Avec plus de 520 millions de francs de pertes annuelles pour le canton et les communes, cette réforme engendrera la plus grande baisse de rentrées fiscales jamais opérée depuis la Deuxième guerre mondiale. Inévitablement, des cures d’austérité dans le financement des services publics et des augmentations d’impôts pour l’ensemble de la population seront la conséquence directe de ces cadeaux fiscaux aux grandes entreprises, s’ils devaient être acceptés. Dès lors, et malgré la tentative du duo « Malice et Brouillard » de faire passer à la hussarde cette réforme au mois de septembre dernier (en dix jours, en pleine élection fédérale et sans réel débat public), la Coalition propose aux citoyennes et citoyens de débattre et de voter sur ce sujet, décisif pour l’avenir des collectivités publiques. lire la suite »

21 décembre 2015 | Réforme de l’imposition des entreprises / Vaud | Aucun commentaire »

suivant »