Lettre ouverte à La Télé (Vaud-Fribourg TV SA)

Nouveau-logo-latele

 

Mesdames, Messieurs les Responsables de la programmation,

Nous sommes scandalisés par la programmation des émissions consacrées aux prochaines élections fédérales prévues au cours des prochaines semaines.

Les représentants de la liste POP – solidarités seront exclus de la table de l’émission, alors que ces deux partis présentent une liste au Conseil national ainsi qu’une liste au Conseil des Etats. Ils ne pourront intervenir que depuis les rangs du public avec un temps de parole extrêmement court: deux fois 1 à 2 minutes sur les 6 heures que vous prévoyez, selon votre programme, de consacrer aux élections fédérales !

Votre choix de privilégier les partis actuellement représentés au Conseil national est contraire aux règles élémentaires du débat démocratique selon lesquels tous les partis ayant des candidat-e-s devraient bénéficier d’un droit à la parole à égalité.

Alors que La Télé bénéfice d’une concession octroyée par la Confédération, d’un financement de celle-ci et de plusieurs collectivités publiques, il est particulièrement choquant que vous ayez décidé de condamner à l’ostracisme une liste telle que la nôtre. Tous les citoyens ont le droit de pouvoir entendre tous les programmes et solutions proposés par l’ensemble des partis pour lesquels ils devront voter. Par ailleurs, nous vous rappelons que le POP et solidaritéS ont des élus aux Grand Conseil vaudois, ainsi que dans plusieurs législatifs communaux et dans des municipalités.

 

Votre refus, en dépit de nos protestations, de modifier votre programmation est un déni de démocratie.

lire la suite »

4 septembre 2015 | Elections fédérales | Aucun commentaire »

Nous sommes ici, ne tentez pas de nous cacher !

Capture d’écran 2015-09-04 à 13.00.53

L’ancien collège de Petit-Vennes à Lausanne est occupé depuis dimanche 30 août, par des migrants du Sleep-In et un collectif de soutien. Ils exigent des conditions d’hébergement dignes, et de ne plus être systématiquement harcelés par la police. solidaritéS est solidaire de cette lutte et soutient les revendications du Collectif «Jean Dujardin et Jean Dutoit».

Pour rappel, une soixantaine de mi­grants ont trouvé refuge depuis le printemps dans le jardin du Sleep-In (structure d’accueil pour sans-abris, financée par les communes de Renens et de Lausanne). A défaut d’alternatives, refusé·e·s partout ailleurs et harcelé·e·s par la police, ces personnes ont cherché dans ce lieu un abri de fortune, un espace d’accueil dans l’urgence.

Pour la plupart déboutés de l’asile en Suisse, en particulier sous l’effet pervers des accords Dublin [cf. ci-dessous], dans des situations irrégulières et très précaires, ces «  Jeans Dujardin » obtiennent jour après jour le soutien et la solidarité d’un nombre croissant d’associations et de personnes. Pourtant, les municipalités de Renens et de Lausanne (supposées à gauche) ont ordonné l’évacuation de l’espace dimanche 30 août, sans aucune proposition de relogement. En réponse à cette décision, et face à l’absence de solution viable, les migrants, entourés par leur collectif de soutien, ont décidé d’occuper un bâtiment appartenant à la municipalité de Lausanne, dans le Nord de la ville.  lire la suite »

4 septembre 2015 | Immigration/racisme / Vaud | Aucun commentaire »

Le Collectif R sonne l’alarme, le Conseil d’État fait la sourde oreille

11887933_1031094140248516_2445852443322238950_n

Mardi 25 août, alors que les député·e·s au Grand conseil rentraient delongues vacances, une centaine de réquerant·e·s d’asile et de militant·e·s du Collectif R les attendaient pour leur rappeler que des dizaines de migrant·e·s dans le canton n’avaient connu aucun répit durant l’été, poursuivant leur combat quotidien pour éviter leur renvoi.

Par la mécanique inhumaine des accords de Dublin, ces personnes sont menacées de renvois vers des pays de transit qu’elles ne connaissent pas, en particulier vers l’Italie, où les conditions de vie pour les réfugié·e·s sont désastreuses. Pourtant, elles ne demandent rien de plus que l’ouverture d’une procédure d’asile ordinaire. Leur unique « crime » consiste à fuir la précarité et la misère qui les attendent.

Les six requérant·e·s d’asile vivant dans le refuge ouvert par le Collectif R à l’église de St-Laurent ne sont que la partie émergée de l’iceberg, la face visible des dizaines d’autres évoluant dans une situation analogue sur sol vaudois. Or, le Grand conseil a adopté une résolution le 12 mai dernier demandant de suspendre les renvois vers l’Italie et de prendre en compte les situations personnelles dans le cadre du système Dublin. Mais le gouvernement cantonal s’en lave les mains, et reste sourd aux revendications légitimes des réfugié·e·s. lire la suite »

4 septembre 2015 | Accords Dublin / Immigration/racisme / Vaud | Aucun commentaire »

Journée « Non aux cadeaux fiscaux aux grandes entreprises »

Journée 12 septembre lire la suite »

31 août 2015 | Activités / Economie / Lausanne / National / Vaud | Aucun commentaire »

Sport business, chauvinisme 
et compétition 
à outrance

2392046402_8f33c8726f_b

Annoncé en grande pompe le 31 juillet dans une énième cérémonie fastueuse du CIO à Kuala Lumpur en Malaisie, Lausanne a été choisie pour organiser les Jeux olympiques d’hiver de la Jeunesse2020 (JOJ). Cette nouvelle a bien entendu été fêtée par tout l’establishment politique vaudois. 

Pour rappel, le financement de la candidature lausannoise avait été plébiscité par l’ensemble du Conseil communal de la capitale vaudoise à l’exception de quelques oppositions et abstentions au sein du groupe La Gauche (POP – solidaritéS). Outre les 45 millions de francs de budget de fonctionnement qu’il faudra débloquer pour réaliser les infrastructures promises dans des délais serrés, Lausanne associera également son nom aux instances du CIO qui, tout comme la FIFA, ont été tout au long de leur histoire éclaboussées par de nombreux scandales de corruptions, déplacement de population et dégâts écologiques durant l’organisation de leurs évènements sportifs. lire la suite »

21 août 2015 | Conseil communal / Lausanne / Non classé / Vaud | Aucun commentaire »

Les Municipalités de gauche de Lausanne et Renens font la chasse aux pauvres

sleep_in1

 

Depuis le printemps, environ soixante sans-abri vivent dans le jardin du centre d’hébergement d’urgence du Sleep-In. LesMunicipalités de Lausanne et Renens, quifinancent ce lieu en commun avec le canton, ont décidé d’expulser ces migrants précarisés, sans leur proposer d’autres solutions de logement.

Depuis plusieurs années, les centres d’hébergement d’urgence de l’agglomération lausannoise sont débordés. Chaque soir, plus de 60 personnes dorment dans la rue, ou, l’hiver, dans des abris de la protection civile. Parmi celles-ci, il y a plusieurs dizaines de migrants d’Afrique de l’Ouest, notamment de Gambie ou du Nigéria, pays où près de 50 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Cette pauvreté endémique explique que ces personnes soient parties vers l’Europe, dans l’espoir d’y trouver un emploi. Certains de ces migrants ont, dans un premier temps, décroché un poste en Espagne ou en Italie, avant de le perdre, en raison du chômage de masse qui s’est développé après 2008, avec la crise économique. lire la suite »

21 août 2015 | Lausanne / Migrant-e-s | Aucun commentaire »

Soutien à Saber, Tesfaalem et tous les autres prisonniers

Capture d’écran 2015-08-08 à 13.21.46

Les autorités suisses persistent dans leur aveuglement !

Alors que les drames de la migration continuent de secouer l’Europe, que le système Dublin est arrivé à ses limites, les autorités helvétiques s’obstinent dans leur hypocrisie et continuent à renvoyer des réfugié.e.s dans des pays qui sont aux limites de leurs capacités d’accueil, comme l’Italie.

En vertu des accords de Dublin, les réfugié.e.s qui arrivent en Europe doivent rester dans le premier pays où ils mettent le pied ; dans la grande partie des cas, ce pays est l’Italie. Mais l’Italie n’a pas d’infrastructures d’hébergement suffisantes, et 3/4 des réfugié.e.s dorment ainsi dans la rue.  lire la suite »

8 août 2015 | Lausanne / Migrant-e-s / Vaud | Aucun commentaire »

Libérons Tesfaalem !

11207345_1453500278300839_6635157567788014837_n

 

Grande mobilisation 
Mardi 30 juin
17h30
Place St-Laurent
Lausanne

26 juin 2015 | Activités / Lausanne / Migrant-e-s | Aucun commentaire »

Manifestation déterminée contre le paquet Berset

11393347_984548158236448_2431366360438236127_o

Un millier de personnes ont manifesté le samedi 30 avril dans les rues de Lausanne pour dénoncer le projet de contre-réforme de la prévoyance vieillesse conduit au nom du Conseil fédéral par le ministre socialiste Alain Berset. C’est un petit pas dans la bonne direction, celui du rejet d’un paquet qui représenterait une véritable régression des conditions de la retraite.

Malheureusement, le front du refus est encore faible, cantonné à ce jour, du moins de façon explicite, uniquement à la Suisse romande. La manifestation était convoquée unitairement par les Unions syndicales des cantons de Genève, Vaud et Fribourg, par les organisations féministes (Feminista, Marche mondiale des femmes, etc.) l’AVIVO et toutes les organisations à gauche du PS, dont solidaritéS, bien mobilisées. Parmi les partis représentés au parlement fédéral, seules les sections genevoises du PS et des Verts ont soutenu cette manifestation. Et encore du bout des lèvres si on le vérifie à l’aune de la faible participation de ces deux formations. Du côté syndical, le potentiel de mobilisation n’a de loin pas été atteint et ce sont principalement les syndicalistes les plus actifs qui étaient présent·e·s.

lire la suite »

13 juin 2015 | Féminin/masculin / National | Aucun commentaire »

Stop à la pénurie de logements !

Chauderon et l'avenue d'Echallens

A l’initiative de différents mouvements, des Assises du logement se sont déroulées samedi 6 juin à Lausanne. A cette occasion, notre rédaction s’est entretenue avec l’un de ses principaux organisateurs, Urs Zuppinger, urbaniste et militant du Mouvement pour le socialisme.

Quelle est la situation du logement dans le canton de Vaud?

Il y a actuellement dans le canton de Vaud comme ailleurs en Suisse, notamment sur l’arc lémanique, une crise du logement très forte. Une crise qui touche en grande partie tou·te·s celles et ceux qui ont des revenus bas ou moyen. Ces derniers font face à une pénurie des logements à loyers abordables. En effet depuis plus de dix ans, les loyers des logements offerts sur le marché immobilier augmentent massivement dans notre canton, bien davantage encore que dans les autres régions suisses. Les petits revenus se retrouvent souvent dans l’obligation de consacrer plus d’un tiers de leur budget pour se loger. De plus, la promotion immobilière donne très clairement la préférence aux logements en PPE (propriété par étages) par rapport aux logements à louer.  lire la suite »

13 juin 2015 | Lausanne / Logement | Aucun commentaire »

suivant »